Pour vous, Natacha, Margot, Arthur, Florian, Jérémy, pour tous ceux qui vivent avec des troubles du neurodéveloppement, notre stratégie nationale sera là pour vous accompagner et respecter vos choix avec une approche humaine et individualisée.

Jean Delaunay

Macron promet une stratégie nationale d’accompagnement individualisé pour les personnes atteintes de troubles du neurodéveloppement

Emmanuel Macron dévoile une stratégie nationale pour les troubles du neurodéveloppement

Dans un tweet poignant envoyé le 14 novembre 2023, le président de la République, Emmanuel Macron, a mis en lumière l’engagement de la France envers les citoyens vivant avec des troubles du neurodéveloppement. En citant les prénoms Natacha, Margot, Arthur, Florian et Jérémy, Macron a personnifié les nombreux Français affectés par ces troubles, affirmant qu’une stratégie nationale est mise en place pour les soutenir.

Cette annonce intervient alors que la question des troubles du neurodéveloppement, qui incluent notamment les troubles du spectre autistique, le trouble déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH) et la dyslexie, est de plus en plus présente dans les préoccupations du public et des politiques.

Une approche humaine et individualisée

La clé, selon le Président, réside dans une approche « humaine et individualisée ». Cet engagement d’une personnalisation des soutiens et soins offerts à chaque individu témoigne d’une volonté de placer l’humain au cœur du dispositif.

Il s’agit également d’une reconnaissance directe des spécificités et des différences de chacun, soulignant l’importance d’une stratégie qui respecte et valorise ces différences plutôt que de les normaliser. Le respect du choix et de l’autonomie de chaque personne semble également au cœur de cette nouvelle approche.

Les réactions face à cette annonce

Ce tweet a rapidement suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Beaucoup saluent l’initiative du Président, estimant qu’une telle stratégie est un pas en avant pour une meilleure reconnaissance et compréhension des troubles du neurodéveloppement.

Cependant, certains critiquent ce message, le qualifiant de simple rhétorique et demandent à voir des actions concrètes. Les associations de défense des droits des personnes atteintes de troubles du neurodéveloppement attendent notamment plus de détails sur cette stratégie, en particulier sur la manière dont elle sera mise en œuvre, financée et évaluée.

Il reste donc à attendre que l’impact de cette stratégie nationale se fasse ressentir sur le terrain. Une chose est certaine, ce tweet atteste de l’intention de l’État de s’engager davantage pour les personnes vivant avec des troubles du neurodéveloppement.

Laisser un commentaire

seize − douze =