L'Ougandais Victor Kiplangat sacré champion du monde de marathon à Budapest

Jean Delaunay

L’Ougandais Victor Kiplangat sacré champion du monde de marathon à Budapest

Après 9 jours de compétition intense avec 49 épreuves différentes, le championnat du monde d’athlétisme s’achève à Budapest, avec l’Ougandais Victor Kiplangat sacré champion du monde de marathon masculin.

La dernière journée des Championnats du monde d’athlétisme (surnommés le « joyau » du programme de compétition de World Athletics) a commencé avec le marathon masculin. Les coureurs sont passés quatre fois devant les sites les plus emblématiques de la capitale hongroise.

L’Ougandais Victor Kiplangat a été sacré champion avec un temps de 2h08:53. Il a été suivi par l’Israélien Maru Teferi qui a terminé deuxième avec un temps de 2h09:12 et l’Éthiopien Leul Gebresilase a terminé troisième avec un temps de 2h09:19.

Pendant ce temps, l’Éthiopie a dominé le marathon féminin, organisé samedi. Amane Beriso a été sacré champion du monde après avoir terminé avec un temps de 2h24:23. Son compatriote Gotytom Gebreslase a complété le podium en 2h24:34 et la Marocaine Fatima Gardadi a terminé troisième en 2h25:17.

Sept médailles pour l’équipe GB & NI

La Grande-Bretagne et l’Irlande du Nord ont terminé 6èmes au classement des médailles, remportant deux médailles d’or, deux d’argent et trois de bronze.

Katarina Johnson-Thompson a assuré la première place du podium à l’heptathlon féminin, tandis que Josh Kerr a dominé le 1500 m masculin.

L’équipe GB a également reçu deux pièces d’argent, une dans la course de relais mixte 4×400 m et une pour Matthew Hudson-Smith dans le 400 m masculin.

Zharnel Hughes et Ben Pattison ont reçu des médailles de bronze respectivement dans les épreuves de 100 m et de 800 m, aux côtés de l’équipe féminine du relais 4×100 mètres.

Tous les regards sont tournés vers les Jeux olympiques

Neuf jours et 49 compétitions plus tard, avec près de 2 200 athlètes venus de plus de 200 pays démontrant leurs compétences, les Championnats du monde d’athlétisme ont servi à promouvoir les sites les plus emblématiques de Budapest.

Les organisateurs estiment que 50 000 touristes étrangers ont assisté aux épreuves dans le stade d’athlétisme nouvellement construit, avec plus d’un milliard de téléspectateurs dans le monde entier.

Le Premier ministre hongrois, Viktor Orbán, a salué l’organisation des Championnats du monde d’athlétisme et a déclaré que le pays avait prouvé sa capacité à organiser un événement sportif majeur.

Lui et son gouvernement espèrent que cette expérience jettera les bases de la candidature éventuelle de la Hongrie à l’organisation des Jeux Olympiques.

Laisser un commentaire

4 × cinq =