Iceland elects businesswoman Halla Tomasdottir as president

Jean Delaunay

L’Islande élit la femme d’affaires Halla Tómasdóttir comme présidente

Tómasdóttir a été élu à ce poste essentiellement cérémoniel avec 34,3 %, battant l’ancienne Première ministre Katrin Jakobsdottir, qui a obtenu 25,2 %.

La femme d’affaires et investisseur de 55 ans qui a remporté l’élection présidentielle islandaise dimanche était en tête d’une liste de candidats dans laquelle les trois premiers étaient tous des femmes.

Tómasdóttir a battu l’ancienne Première ministre Katrin Jakobsdottir, qui a gagné 25,2 % et Halla Hrund Logadottir, qui a gagné 15,5 %.

Elle a fait campagne en tant que personne au-dessus des partis politiques et capable d’ouvrir des discussions sur des questions telles que l’effet des médias sociaux sur la santé mentale, le tourisme en Islande et le rôle de l’intelligence artificielle.

Tómasdóttir remplacera l’actuel président Gudni Johannesson, qui n’a pas cherché à être réélu après deux mandats de quatre ans.

Elle s’est fait connaître pour la première fois dans le pays pendant la crise financière. Elle a été co-fondatrice d’Audur Capital, l’une des rares sociétés islandaises à avoir survécu aux bouleversements.

Tómasdóttir est actuellement en congé en tant que directeur général de B Team, une organisation à but non lucratif promouvant la diversité sur le lieu de travail et qui possède des bureaux à New York et à Londres.

Elle prendra ses nouvelles fonctions le 1er août.

Selon un rapport du Forum économique mondial de 2023, l’Islande est le pays le plus égalitaire au monde.

Laisser un commentaire

vingt + 2 =