As two election concurrently occur there is much confusion among the Cypriot populace.

Jean Delaunay

Les inquiétudes des électeurs augmentent à l’approche des doubles élections du 9 juin à Chypre

Les inquiétudes grandissent à Chypre concernant la confusion potentielle des électeurs, l’augmentation des bulletins blancs et nuls et les taux d’abstention élevés à l’approche des doubles élections du 9 juin.

Alors que Chypre se prépare à une double élection le 9 juin, l’inquiétude grandit quant à une augmentation potentielle des bulletins blancs et nuls, ainsi qu’à une abstention importante des électeurs.

Ces problèmes sont liés à une réforme du gouvernement local qui oblige les électeurs à voter entre six et dix bulletins de vote, une complexité qui a frustré à la fois les électeurs et les participants aux élections.

Craintes d’une forte abstention et de bulletins nuls

Compte tenu du risque de confusion parmi les électeurs – dont beaucoup cherchent des informations à la dernière minute – les mécanismes de l’État et des partis travaillent assidûment depuis des mois pour éduquer l’électorat. Les efforts visant à répondre aux questions des électeurs sur le processus se poursuivent à l’approche du jour du scrutin.

Les partis politiques et le ministère de l’Intérieur de Chypre craignent que les électeurs ne sélectionnent que les candidats qu’ils reconnaissent, laissant le reste des bulletins de vote vierges. Cela a suscité des inquiétudes quant à une augmentation du nombre de « bulletins blancs », c’est-à-dire ceux laissés en blanc.

On craint que de nombreux bulletins de vote ne soient invalidés en raison de la confusion des électeurs, et de longues files d’attente dans les bureaux de vote pourraient entraîner une augmentation des taux d’abstention, en particulier compte tenu des températures élevées attendues le jour du scrutin.

Complexités électorales dans les communes occupées

Des taux d’abstention élevés sont également attendus dans les municipalités et communautés occupées, car les réfugiés devront voter dans un deuxième bureau de vote pour leur lieu de déplacement.

Par exemple, un réfugié d’Omorfita (Nicosie occupée) vivant désormais en Latsie devra voter à dix élections.

Ils recevront six bulletins de vote dans un bureau de vote en Lettonie pour diverses élections locales et européennes et quatre autres dans un deuxième bureau de vote pour les élections dans la nouvelle municipalité de Nicosie.

Laisser un commentaire

4 + 6 =