US Secretary of State Antony Blinken told a World Economic Forum interview on Monday that a Gaza cease-fire proposal standing before Hamas was “extraordinarily generous.”

Jean Delaunay

Les États-Unis intensifient leurs pressions en faveur d’un accord de cessez-le-feu « extraordinairement généreux » à Gaza

Bliken s’exprimait en Arabie Saoudite avant une visite en Israël cette semaine, dans ce qui sera sa septième au Moyen-Orient depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas en octobre.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a exhorté le Hamas à accepter la dernière proposition d’Israël concernant une trêve à Gaza et un accord de libération des otages, la qualifiant d’« extraordinairement généreuse ».

Cela survient alors qu’une délégation du Hamas a quitté le Caire lundi soir après de longues discussions avec des intermédiaires égyptiens.

Les termes du projet d’accord n’ont pas été rendus publics. Mais les médias israéliens ont déclaré qu’Israël avait assoupli sa position, demandant désormais la libération de 33 otages, contre 40 auparavant, en échange de la libération de quelque 900 prisonniers palestiniens.

Le Hamas détiendrait environ 100 Israéliens dans la bande de Gaza.

Le groupe militant palestinien « reviendra avec une réponse écrite à la proposition de trêve », selon des sources de sécurité égyptiennes.

« Le Hamas a devant lui une proposition extraordinairement, extraordinairement généreuse de la part d’Israël, et à l’heure actuelle, la seule chose qui s’oppose à la population de Gaza et au cessez-le-feu est le Hamas », a déclaré Blinken lors d’un rassemblement du Forum économique mondial à Riyad.

«Ils doivent décider, et ils doivent décider rapidement. Nous y réfléchissons donc et j’espère qu’ils prendront la bonne décision et que nous pourrons avoir un changement fondamental dans la dynamique », a-t-il ajouté.

Une délégation israélienne, composée de responsables de la sécurité, partira mardi pour discuter de l’accord avec les courtiers égyptiens, rapportent les médias israéliens.

Le Hamas a jusqu’à présent rechigné à une série d’offres négociées par l’Égypte, le Qatar et les États-Unis et acceptées par Israël. Même sans accord, Blinken a déclaré qu’il était essentiel d’améliorer dès maintenant les conditions à Gaza.

« Nous n’attendons pas non plus un cessez-le-feu pour prendre les mesures nécessaires pour répondre aux besoins des civils à Gaza », a déclaré lundi Blinken aux ministres des Affaires étrangères du Conseil de coopération du Golfe.

Il a commenté après son arrivée en Arabie Saoudite pour la première étape de sa tournée au Moyen-Orient, qui comprend des voyages en Jordanie et en Israël mardi et mercredi.

La question est de savoir si cela suffira à apaiser les inquiétudes du Hamas concernant la deuxième phase du cessez-le-feu.

Le Hamas a exigé l’assurance qu’une éventuelle libération de tous les otages mettrait fin à l’assaut israélien sur Gaza qui dure depuis près de sept mois et entraînerait le retrait de ses troupes du territoire dévasté.

Israël n’a proposé qu’une pause prolongée, promettant de reprendre son offensive une fois qu’elle serait terminée.

Cette question a entravé à plusieurs reprises les efforts des médiateurs américains, égyptiens et qatariens au cours des mois de pourparlers.

Le Hamas a déclaré lundi dans un communiqué qu’assurer un cessez-le-feu permanent est une pierre angulaire fondamentale pour avancer vers les détails des négociations et le succès de l’accord avec Israël.

Abdul Latif al-Qanou, porte-parole du Hamas, a souligné la nécessité de répondre aux demandes du peuple palestinien, notamment « un cessez-le-feu permanent, le retrait des forces de la bande de Gaza et le retour des réfugiés ».

Sous la médiation de l’Égypte, Israël a proposé le dernier accord de cessez-le-feu, avertissant que c’est désormais la « dernière chance » pour un accord de trêve avant que l’armée israélienne ne lance une opération terrestre dans la ville de Rafah, au sud de Gaza, où plus de 1,5 million de Palestiniens se sont réfugiés. .

Laisser un commentaire

trois + 6 =