retraités

Bastien

Les erreurs courantes que presque tous les retraités font, selon une étude.

La situation des pensions de retraite en France a récemment fait l’objet d’un examen minutieux de la part de la Cour des Comptes, mettant en lumière d’importantes erreurs dans la gestion des dossiers par la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (Cnav). Face à ces révélations, il devient impératif de se pencher sur les changements apportés par la réforme des retraites, entrée en vigueur le 1er septembre 2023, et d’identifier les erreurs les plus courantes afin de garantir une juste rétribution.

En 2022, un taux d’erreur alarmant de 13 % a été décelé dans les dossiers de retraite liquidés, engendrant souvent des conséquences défavorables pour les bénéficiaires. Pour mettre ces chiffres en perspective, sur un montant total de prestations s’élevant à 6,4 milliards d’euros, cela représenterait environ 70 millions d’euros d’erreurs, principalement au détriment des retraités. Selon Océa Concept, un cabinet de conseil spécialisé en retraite, ces chiffres pourraient même être sous-estimés, car au moins cinq erreurs ont été identifiées dans 90 % des relevés de carrière analysés pour ses clients.

Parmi les erreurs les plus fréquentes, on peut citer le manque de trimestres travaillés, des erreurs sur les montants des salaires, des calculs incorrects pour les périodes de chômage ou de longue maladie, des erreurs dans la prise en compte de la retraite complémentaire, l’oubli des périodes d’activité à l’étranger pour les expatriés, et des erreurs concernant les trimestres supplémentaires pour enfants.

Il est donc impératif pour les futurs retraités de faire preuve de proactivité et de vigilance. Dès l’âge de 55 ans, il est vivement recommandé de vérifier ses relevés de carrière et de créer un espace personnel sur le site de la Cnav. En cas d’erreur, il est crucial d’agir rapidement, car la rétroactivité des corrections n’est applicable que pendant cinq ans après le départ en retraite.

Cette situation appelle à une réflexion approfondie et à une vigilance accrue de la part des futurs retraités. Il est essentiel de ne pas sous-estimer l’impact que ces erreurs peuvent avoir sur le montant de la pension de retraite et de prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir une transition sereine vers cette nouvelle étape de la vie. En s’armant des bonnes informations et en agissant avec diligence, il est possible de naviguer à travers ces défis et d’assurer la justesse de sa retraite.

Il est crucial de se rappeler que la retraite est une phase de la vie où chaque euro compte, et en évitant ces erreurs courantes, les retraités peuvent s’assurer une sécurité financière bien méritée pour leurs années de retraite à venir.

Laisser un commentaire

17 − quatre =