French President Emmanuel Macron honors the coffin of late French politician and former European Commission President Jacques Delors in the courtyard of the Hotel des Invalide

Jean Delaunay

Les dirigeants européens rendent un dernier hommage à Jacques Delors

Les dirigeants européens se sont joints au président français Emmanuel Macron pour un dernier hommage à une figure marquante de la politique européenne.

Le président français Emmanuel Macron a rendu un hommage solennel à Jacques Delors à Paris lors de funérailles nationales vendredi, déclarant que l’ancien président légendaire de la Commission européenne « a réconcilié l’Europe avec son avenir ».

Acteur de longue date de la gauche française, Delors a été une figure clé dans la création du marché unique, l’euro, et dans l’évolution de l’UE vers la forme qu’elle prend aujourd’hui. Il est décédé le 27 décembre à son domicile parisien à l’âge de 98 ans.

« Jacques Delors ne se lasse jamais d’explorer, de rechercher des alternatives et de construire des ponts, œuvrant toujours vers cet horizon immuable qui lui tenait avant tout à cœur : la dignité humaine », a déclaré le président Macron lors de son discours. « Son chemin n’a pas été interrompu ; il nous a passé le relais. »

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, faisaient partie des responsables présents aux funérailles. Le Premier ministre belge Alexander De Croo, le Premier ministre néerlandais Mark Rutte et le Premier ministre hongrois Viktor Orban étaient également présents.

Après le discours du président Macron, une minute de silence a été observée. L’orchestre de la Garde républicaine a ensuite joué l’hymne européen, l’Ode à la joie.

Un géant de la politique européenne

Delors est né à Paris le 20 juillet 1925 dans une famille catholique. Socialiste français et admirateur du politicien de gauche Pierre Mendès France, il a rejoint le Parti socialiste français en 1974 à l’âge de 49 ans dans l’espoir « d’être utile ».

Delors a exercé la présidence de la Commission européenne pendant trois mandats entre 1985 et 1995, le mandat le plus long à ce jour.

Croyant en l’intégration d’après-guerre, Delors a été le moteur de la création de l’Union économique et monétaire, de l’élargissement des frontières de l’UE et de la signature des accords de Schengen. Il a également été responsable du lancement du programme d’échange d’étudiants Erasmus et de la réforme de la politique agricole commune.

Laisser un commentaire

1 × cinq =