People cheer as a bus carrying Polish Prime Minister Donald Tusk and his ministers leave heading to the presidential palace in Warsaw, Poland (AP Photo/Czarek Sokolowski)

Jean Delaunay

Les conservateurs polonais mettent en garde contre les « élites bruxelloises » avant les élections

Le parti conservateur Droit et Justice (PiS) a présenté aujourd’hui à Varsovie ses candidats au Parlement européen. Lors du congrès, les responsables politiques du PiS ont mis en garde contre les soi-disant élites européennes.

Le parti polonais PiS (Droit et Justice), parti au pouvoir de longue date, a lancé samedi la campagne pour les élections européennes lors de son congrès à Varsovie.

Les membres du parti ont mis en garde contre ce qu’ils décrivent comme des élites européennes – affirmant que l’Europe doit être défendue.

Le chef du parti Jarosław Kaczyński a déclaré son rejet du Green Deal européen. Il a fait valoir que le Green Deal nuit à l’agriculture polonaise et conduit pratiquement à sa liquidation. Cela signifie non seulement une hausse des prix de l’énergie, mais aussi une hausse globale des prix – en particulier pour les transports.

La liberté a de nombreux aspects, parmi lesquels la liberté de voyager, qui dépend du prix des billets d’avion, a expliqué Kaczyński.

Kaczyński a présenté l’ancien vice-président du Parlement européen Jacek Emil Saryusz-Wolski comme candidat au poste de commissaire européen polonais. Kaczyński représente la circonscription de Łódź au Parlement européen.

« Nous devons reprendre Bruxelles – reconquérir l’Europe en tant que communauté d’États et de nations », a déclaré Jacek Saryusz-Wolski, l’un des députés européens du PiS.

Laisser un commentaire

huit − 4 =