Les actions d'Ørsted plongent après l'abandon de projets éoliens américains

Milos Schmidt

Les actions d’Ørsted plongent après l’abandon de projets éoliens américains

Le groupe danois d’énergies renouvelables Ørsted a chuté mercredi à la Bourse de Copenhague, suite à l’annulation d’un énorme projet de parc éolien offshore aux États-Unis et à 3,8 milliards d’euros de dépréciations.

L’action de la société était en baisse de 20,51% dans un marché stable à 10h00 (09h00 GMT).

Dans la nuit, Ørsted a annoncé qu’il abandonnait les projets Ocean Wind 1 et 2, deux parcs éoliens qui devraient être installés au large des côtes du New Jersey.

Au total, les deux champs devaient avoir une capacité de 2,248 gigawatts (GW), soit suffisamment pour alimenter plus d’un million de foyers.

Cette décision obligera l’entreprise à déprécier ses actifs de 28,4 milliards de couronnes danoises, soit l’équivalent d’environ 3,8 milliards d’euros.

Entre juillet et septembre, Ørsted a enregistré une perte de 22,6 milliards de couronnes, contre un bénéfice de 9,3 milliards l’année précédente.

Au cours du trimestre, le chiffre d’affaires a diminué de près de moitié pour atteindre 19 milliards de couronnes.

En Europe, l’énergie éolienne a du mal à s’implanter malgré les ambitions des pays de transition vers des sources d’énergie vertes.

À l’heure où le secteur doit accroître ses investissements pour répondre à la demande attendue, il est freiné par la flambée des taux d’intérêt et des coûts des matériaux.

Laisser un commentaire

seize − trois =