Adobe program logos are shown at Adobe headquarters in San Jose, Calif., Tuesday, Dec. 15, 2009.

Milos Schmidt

Les actions d’Adobe plongent en raison de prévisions pessimistes et d’inquiétudes concernant la concurrence

Malgré un premier trimestre solide pour l’exercice 2024, la société s’attend à un ralentissement au deuxième trimestre à mesure que la concurrence d’autres sociétés d’intelligence artificielle s’intensifie.

Adobe a publié jeudi ses résultats du premier trimestre de l’exercice 2024, affichant un chiffre d’affaires record au premier trimestre. Cependant, malgré les excellentes performances de la société au premier trimestre, elle a partagé des prévisions pessimistes pour son deuxième trimestre. Cela était principalement dû aux inquiétudes croissantes concernant une concurrence accrue concernant ses produits d’intelligence artificielle actuels.

L’action Adobe a plongé de 12,1% à 461,8 euros jeudi, suite à la publication des résultats, alors que les investisseurs effrayés se sont précipités pour vendre.

Faisant référence aux résultats du premier trimestre, Shantanu Narayen, PDG et président de la société, a déclaré dans un communiqué de presse : « Adobe a généré un chiffre d’affaires record au premier trimestre, démontrant une forte dynamique dans Creative Cloud, Document Cloud et Experience Cloud. Nous avons fait un travail incroyable en exploitant la puissance de l’IA générative pour proposer une innovation révolutionnaire dans l’ensemble de notre portefeuille de produits. »

Dan Dum, directeur financier et vice-président exécutif de la société, a déclaré dans le communiqué de presse : « Les résultats du premier trimestre d’Adobe et son RPO record reflètent la forte adoption par les clients de nos produits et services innovants. »

La société a également annoncé un programme de rachat d’actions de 25 milliards de dollars (22,9 milliards d’euros), mais il reste à savoir si cela suffira à apaiser les inquiétudes des investisseurs.

Pourquoi les perspectives d’Adobe au deuxième trimestre sont-elles assombries ?

La société a déclaré qu’elle prévoyait un bénéfice par action sur une base ajustée se situant entre 4,35 $ et 4,40 $ au cours du deuxième trimestre fiscal. La fourchette inférieure est légèrement inférieure aux 4,38 $ attendus par les analystes du London Stock Exchange Group (LSEG).

De même, Adobe prévoit que le chiffre d’affaires du deuxième trimestre se situera entre 5,25 et 5,30 milliards de dollars, soit moins que les 5,31 milliards de dollars précédemment attendus.

Les investisseurs s’inquiètent de la concurrence accrue d’autres sociétés d’IA telles que Midjourney et Stability AI, qui cherchent à s’emparer de la part du secteur graphique d’Adobe.

On s’inquiète également de plus en plus du fait qu’Adobe soit plus lent à monétiser ses produits et outils d’IA que les investisseurs ne le souhaiteraient idéalement, en cherchant à favoriser l’adoption de ces outils pour le moment, plutôt que d’en générer des revenus élevés.

En ce qui concerne Firefly – un outil de création d’IA générative et un produit clé d’Adobe -, la société a choisi de ne pas restreindre les limites de volume, ce qui pourrait augmenter les revenus, mais de se concentrer plutôt sur une utilisation plus élevée.

Ainsi, toute monétisation significative de ces outils pourrait très bien être repoussée à fin 2024, voire 2025. Les augmentations de prix de ces outils l’année dernière ont également eu un impact significatif sur le nombre de clients actuellement prêts à payer pour les produits Adobe.

L’IA en général pourrait également s’avérer négative à certains égards pour l’entreprise, car elle peut automatiser plusieurs des tâches que les utilisateurs d’Adobe effectuent encore manuellement. Cela pourrait entraîner une baisse de la demande pour les produits Adobe sur toute la ligne, réduisant encore davantage sa compétitivité.

La société a également dû récemment abandonner une fusion de 20 milliards de dollars (18,4 milliards d’euros) avec Figma, une plateforme de conception basée sur le cloud, en raison de défis réglementaires.

Laisser un commentaire

3 × 2 =