Axiom-3 mission astronauts (L-R) Marcus Wandt, of Sweden, Alper Gezeravci, of Turkey, Walter Villadei, of Italy and Commander Michael Lopez-Alegria pictured on Thursday

Jean Delaunay

Le vol SpaceX s’amarre avec succès à la Station spatiale internationale

À son bord se trouvent des astronautes européens venus d’Italie et de Suède, ainsi que le tout premier citoyen turc dans l’espace.

Le vol SpaceX Axiom Mission 3 s’est amarré à la Station spatiale internationale avec à son bord des astronautes italiens, suédois et turcs.

La fusée Falcon a décollé du centre spatial Kennedy de la NASA jeudi en fin d’après-midi, transportant trois hommes, tous possédant une expérience de pilote militaire et représentant leur pays d’origine.

Leur escorte pendant le voyage était un astronaute à la retraite de la NASA qui travaille désormais pour la société qui a organisé le vol privé.

Ils passeront deux semaines à réaliser des expériences, à discuter avec des écoliers et à s’imprégner de la vue sur la Terre depuis la Station spatiale internationale, avant de rentrer chez eux.

Cela coûte à chacun des trois pays 55 millions de dollars (environ 50 millions d’euros) ou plus.

Cet amarrage intervient après que Falcon 9 a lancé la mission Axiom 3 d’Axiom Space vers la Station spatiale internationale depuis le lancement au Kennedy Space Center de la NASA en Floride le 18 janvier.

L’équipage à l’arrivée comprenait le premier homme turc dans l’espace, Alper Gezeravci.

Il a été rejoint par le Suédois Marcus Wandt, le colonel de l’armée de l’air italienne Walter Villadei et l’escorte de la NASA du trio Michael Lopez-Alegria.

Laisser un commentaire

quatre × 1 =