Commander of the Ukrainian army, Col. Gen. Oleksandr Syrskyi, gives instructions in a shelter in Soledar, the site of heavy battles with the Russian forces, Donetsk region

Jean Delaunay

Le remaniement du commandement militaire de Zelensky divise les Ukrainiens, mais les soldats restent imperturbables

Valérie Gauriat d’L’Observatoire de l’Europe s’est entretenue avec des citoyens ukrainiens et des responsables militaires à Donetsk sur le remaniement majeur des hauts gradés militaires opéré par leur président.

Jeudi, Zelensky a nommé le colonel général Oleksandr Syrskyi, commandant des forces terrestres ukrainiennes, à la tête de l’armée.

Il remplace le général Valerii Zaluzhnyi, à la tête du pays depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie en 2022.

Syrskyi, 58 ans, participe depuis 2013 aux efforts de l’armée ukrainienne pour adopter les normes de l’OTAN.

Il s’agit du remaniement le plus sérieux de la direction militaire depuis le début de la guerre, et fait suite à des jours de spéculations alimentées par les médias locaux selon lesquelles Zelenskyy limogerait Zaluzhnyi.

Certains Ukrainiens résidant dans la région de Donetsk ont ​​déclaré à L’Observatoire de l’Europe qu’ils espéraient que ce changement pourrait faire une réelle différence dans la contre-offensive ukrainienne, au point mort ces derniers mois.

D’autres citoyens craignaient cependant que cette décision ne s’avère contre-productive.

L’Observatoire de l’Europe s’est également entretenu avec des responsables militaires.

Même s’ils n’ont pas pu faire de commentaire officiel, beaucoup ont déclaré que c’était toujours une bonne chose de changer de direction dans l’armée à tous les niveaux.

Mais ils ont souligné qu’il fallait du temps pour voir les véritables résultats du changement.

Pendant ce temps, du jour au lendemain, la Russie et l’Ukraine ont échangé des centaines de prisonniers de guerre, dans le cadre d’un accord négocié par les Émirats arabes unis.

Zelensky a déclaré sur la plateforme de médias sociaux X que son pays avait désormais libéré 3 135 Ukrainiens retenus captifs en Russie.

« Nous nous souvenons toujours de chaque Ukrainien en captivité », a-t-il ajouté. « Nous devons tous les libérer. Nous y travaillons chaque jour. Je suis reconnaissant à tout le monde dans le monde, en particulier aux Émirats arabes unis, d’avoir facilité de tels échanges. »

Laisser un commentaire

2 × deux =