World War II veterans listen during a ceremony to mark the 80th anniversary of D-Day, Thursday, June 6, 2024, in Normandy.

Jean Delaunay

Le président américain Biden appelle à la solidarité avec l’Ukraine à l’occasion de l’anniversaire du débarquement en Normandie

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a assisté à la cérémonie en France pour commémorer l’invasion du jour J et solliciter l’aide des dirigeants occidentaux.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est joint jeudi aux dirigeants du monde en France pour commémorer l’invasion du jour J et solliciter davantage d’aide occidentale pour lutter contre l’invasion russe.

Zelensky et son épouse Olena ont assisté aux événements du 80e anniversaire en Normandie avec le président américain Joe Biden et les dirigeants européens qui ont soutenu les efforts de Kiev dans la guerre. Il rencontrera des responsables français à Paris vendredi.

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy et son épouse Olena Zelenska, arrivent à la cérémonie internationale à Omaha Beach, jeudi 6 juin 2024 en Normandie.
Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy et son épouse Olena Zelenska, arrivent à la cérémonie internationale à Omaha Beach, jeudi 6 juin 2024 en Normandie.

L’Ukraine lutte pour freiner la récente avancée russe dans les régions orientales, notamment dans les régions frontalières de Kharkiv et Donetsk. L’offensive cherche à exploiter le manque de munitions et de troupes à Kiev le long de la ligne de front d’environ 1 000 kilomètres.

Biden appelle à la solidarité avec l’Ukraine lors de la cérémonie anniversaire du débarquement

Le président Joe Biden a marqué jeudi le 80e anniversaire du jour J en promettant que « nous ne nous éloignerons pas » de la défense de l’Ukraine et ne laisserons pas la Russie menacer davantage l’Europe.

« Se rendre aux tyrans, s’incliner devant les dictateurs, est tout simplement impensable », a-t-il déclaré lors d’une cérémonie au cimetière américain de Normandie. « Si nous devions faire cela, cela signifierait que nous oublierions ce qui s’est passé ici, sur ces plages sacrées. »

Le président français Emmanuel Macron, Brigitte Macron, le président américain Joe Biden et la première dame Jill Biden assistent à une cérémonie en compagnie d'anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale en Normandie.
Le président français Emmanuel Macron, Brigitte Macron, le président américain Joe Biden et la première dame Jill Biden assistent à une cérémonie en compagnie d’anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale en Normandie.

Le jour J a été le plus grand assaut amphibie de l’histoire, et Biden l’a qualifié d’« illustration puissante de la façon dont les alliances, les véritables alliances nous rendent plus forts ». Il a dit que c’était « une leçon que je prie pour que nous, Américains, n’oubliions jamais ».

Macron remet des prix d’honneur aux anciens combattants

Le président français Emmanuel Macron a décerné la Légion d’honneur à 14 vétérans américains et à une vétéran britannique. Parmi les Américains se trouvait Edward Berthold, un pilote qui effectua ses trois missions au-dessus de la France en mai 1944, avant de participer à une opération à Saint-Lô, en Normandie, le jour J. Il a effectué 35 missions de combat au total pendant la Seconde Guerre mondiale.

« Vous êtes venus ici parce que le monde libre avait besoin de chacun d’entre vous, et vous avez répondu à l’appel », a déclaré Macron. « Vous êtes venus ici pour faire de la France une nation libre. Vous êtes de retour ici aujourd’hui, à la maison, si je puis dire.

Berthold a ensuite lu à haute voix une lettre qu’il avait écrite à son domicile le lendemain, montrant que même en tant que jeune homme, il était conscient de l’importance du jour J.

« Mercredi soir 7 juin 1944. Chère Maman, juste quelques lignes pour te dire que nous allons tous bien. Nous avons effectué la mission numéro 10 le jour J », a-t-il écrit. « C’était certainement un spectacle formidable, ce que nous avons pu voir. C’est ce que tout le monde attendait. »

Macron a également décerné la Légion d’honneur à Christian Lamb, 103 ans, fille d’un amiral de la Royal Navy qui étudiait en Normandie en 1939 lorsque son père la rappela à Londres. Là, Lamb a créé des cartes détaillées qui ont guidé les équipages des péniches de débarquement le jour J.

Le président français s’est penché vers Lamb en fauteuil roulant, a épinglé la médaille et l’a embrassée sur les deux joues, la décrivant comme l’un des « héros de l’ombre ».

Laisser un commentaire

deux × 1 =