Netherland

Milos Schmidt

Le Premier ministre néerlandais sortant Mark Rutte appelle à soutenir l’Ukraine, l’UE et l’OTAN

Rutte a exhorté les Néerlandais à soutenir l’Ukraine dans son dernier discours dimanche, avant qu’un nouveau gouvernement replié sur lui-même ne prenne le pouvoir aux Pays-Bas mardi.

Dans son discours final dimanche, le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a exhorté son pays à soutenir l’Ukraine dans sa lutte contre la Russie.

« Il est crucial que notre pays soit intégré à l’Union européenne et à l’OTAN. Ensemble, nous sommes plus forts que seuls. Surtout maintenant », a-t-il déclaré.

Après avoir dirigé son pays pendant plus d’une décennie, il apportera son expérience à Bruxelles où il succédera à Jens Stoltenberg au poste de secrétaire général de l’OTAN.

Rutte a souligné la nécessité de continuer à soutenir l’Ukraine, « pour la paix là-bas et la sécurité ici ».

Connu pour se rendre aux réunions à vélo et pour son dévouement à la politique, Rutte a souligné les atouts positifs de son pays.

« Il n’y a pas de guerre ici, vous pouvez être qui vous êtes, nous sommes prospères », a-t-il déclaré.

Cependant, il a également reconnu des points faibles dans sa carrière, notamment un scandale des allocations familiales qui a qualifié à tort des milliers de parents de fraudeurs.

« Les Pays-Bas sont un grand pays. Je l’ai peut-être dit une ou deux fois trop souvent, mais c’est parce que je le pense du plus profond de mon cœur », a-t-il déclaré.

Le nouveau gouvernement néerlandais devrait prendre ses fonctions mardi et s’est engagé à maintenir son soutien à l’Ukraine. Cependant, le populiste d’extrême droite Geert Wilders, dont le parti a remporté le plus de sièges aux élections législatives, a exprimé des opinions pro-russes.

Laisser un commentaire

8 + sept =