Le pape François annule son voyage à la COP28 sur ordre d'un médecin en raison d'une inflammation pulmonaire

Jean Delaunay

Le pape François annule son voyage à la COP28 sur ordre d’un médecin en raison d’une inflammation pulmonaire

Francis, qui aura 87 ans le mois prochain, devait quitter Rome vendredi pour prendre la parole lors de la COP28 samedi matin. Il devait également inaugurer dimanche un pavillon de la foi en marge de la conférence avant de rentrer chez lui.

Le pape François a annulé mardi son voyage à Dubaï pour la conférence des Nations Unies sur le climat sur ordre des médecins, même s’il se remet d’une grippe et d’une inflammation pulmonaire, a annoncé le Vatican.

Francis, qui aura 87 ans le mois prochain, devait quitter Rome vendredi pour prendre la parole lors de la COP28 samedi matin. Il devait également inaugurer dimanche un pavillon de la foi en marge de la conférence avant de rentrer chez lui.

Le pape a révélé dimanche qu’il souffrait d’une inflammation pulmonaire, mais avait déclaré à l’époque qu’il prévoyait toujours de se rendre à Dubaï, où il devait devenir le premier pontife à prendre la parole lors d’une conférence de l’ONU sur le climat. La protection de l’environnement a été une priorité pour François, et les présidents et les patriarches ont salué son leadership moral sur cette question.

Jusqu’à l’annonce mardi soir, toutes les informations en provenance du Vatican indiquaient que le voyage aurait lieu. Le porte-parole du Vatican a tenu son traditionnel briefing avant le voyage plus tôt dans la journée et a répondu aux questions sur les réunions bilatérales prévues par François en marge de la conférence de Dubaï. L’agence de voyages du Vatican a accepté le paiement des journalistes souhaitant voyager à bord de l’avion papal, et le bureau de presse du Vatican a finalisé les détails de l’accréditation.

C’était la deuxième fois que la santé fragile du pape obligeait à annuler un voyage à l’étranger : il a dû reporter un voyage prévu au Congo et au Soudan du Sud en 2022 en raison d’une inflammation du genou, bien qu’il ait pu faire le voyage plus tôt cette année.

Le porte-parole du Vatican, Matteo Bruni, a déclaré que François allait mieux à cause de la grippe et de l’inflammation des voies respiratoires qui l’avaient contraint à annuler ses audiences samedi. Mais « les médecins ont demandé au pape de ne pas effectuer le voyage prévu dans les prochains jours à Dubaï.

« Le pape François a accepté avec grand regret la demande des médecins et le voyage est donc annulé », a-t-il ajouté.

‘Toujours en vie!’

Francis s’est fait retirer une partie d’un poumon lorsqu’il était jeune et semble de plus en plus sujet à des problèmes respiratoires. Il a également eu des problèmes de mobilité dus à des tensions aux ligaments du genou qui l’ont obligé à utiliser une canne ou un fauteuil roulant.

Francis a attrapé la grippe à la fin de la semaine dernière. Après avoir annulé ses audiences samedi – y compris avec le dirigeant de Guinée-Bissau en visite – il s’est rendu à l’hôpital pour un scanner, et le Vatican a déclaré que le test avait exclu la pneumonie.

Dimanche, il a sauté sa traditionnelle apparition à la fenêtre de son studio donnant sur la place Saint-Pierre pour éviter le froid. Au lieu de cela, François a donné la traditionnelle bénédiction de midi lors d’une apparition télévisée depuis la chapelle de l’hôtel du Vatican où il vit et a demandé à un prêtre de lire à haute voix ses réflexions quotidiennes écrites.

Il toussait et parlait à voix basse, et arborait la canule dans laquelle il recevait des antibiotiques par voie intraveineuse. Le recrutement d’un orateur suppléant était une première pour ce pape et rappelait comment saint Jean-Paul II faisait fréquemment lire ses remarques à d’autres prélats au cours de ses dernières années alors qu’il luttait contre les effets de la maladie de Parkinson.

Les personnes qui ont vu Francis cette semaine ont déclaré que sa santé s’améliorait, mais il parlait toujours à voix basse.

En avril, le pape a passé trois jours à l’hôpital Gemelli de Rome pour ce que le Vatican a qualifié de bronchite, après avoir eu des difficultés à respirer. Il a été libéré après avoir reçu des antibiotiques par voie intraveineuse.

Francis a passé 10 jours dans le même hôpital en juillet 2021 suite à une opération intestinale pour un rétrécissement de l’intestin. Il a été réadmis en juin de cette année pour une opération visant à réparer une hernie abdominale et à éliminer les cicatrices des interventions chirurgicales précédentes.

Interrogé sur son état de santé lors d’une récente interview, Francis a répondu en plaisantant ce qui est devenu sa réplique habituelle : « Toujours en vie ! »

Laisser un commentaire

19 − 3 =