Le pape François a-t-il porté une croix arc-en-ciel pour exprimer son soutien à la communauté LGTBQ+ ?

Jean Delaunay

Le pape François a-t-il porté une croix arc-en-ciel pour exprimer son soutien à la communauté LGTBQ+ ?

Une photographie du pape François portant une croix multicolore a suscité une vive controverse en ligne, beaucoup estimant que cela indique que l’Église catholique revient sur sa position historique anti-LGBTQ+. Le Cube s’est penché sur ces affirmations de plus près.

Des photographies du pape François portant une croix aux couleurs de l’arc-en-ciel qui, selon beaucoup, représente la communauté LGBTQ+, sont récemment devenues virales sur la plateforme de médias sociaux X, anciennement connue sous le nom de Twitter.

« Et sous nos yeux étonnés, le pape vient d’inventer la Croix LGBT », ironise un utilisateur.

« Aujourd’hui, le pape François portait, avec sa croix, une autre qui lui avait été offerte aux couleurs LGBT et a déclenché une polémique », a tweeté un autre compte.

Après avoir effectué une recherche d’image inversée, le Cube a découvert que la photographie n’était pas récente.

Elle a été prise en 2018 lors de la Quinzième Assemblée générale ordinaire du Synode des évêques organisée par le Vatican.

Le compte Twitter officiel du Vatican a expliqué que la croix colorée était un cadeau de la pastorale de la jeunesse latino-américaine.

Selon le site Internet du ministère, chacune des quatre couleurs représente une région différente de l’Amérique latine.

Par exemple, le vert représente le Mexique et l’Amérique centrale tandis que le jaune représente les Caraïbes.

Le drapeau de la fierté est légèrement différent. Il en existe de nombreuses versions, mais la plus populaire comporte six couleurs différentes.

Ce n’est pas la première fois que cette image est partagée sur les réseaux sociaux, propageant de la désinformation sur le pape François.

Tweets similaires est apparu en 2020 affirmant que le pape arborait une croix de couleur LGBTQ+ lors de sa visite en Pologne, un pays conservateur.

Le pape François a en effet adopté un ton plus conciliant envers les personnes LGBTQ+ que ses prédécesseurs.

En octobre, il a suggéré qu’il serait peut-être possible de bénir les unions homosexuelles, tout en réitérant que le mariage dans l’Église catholique se déroule entre un homme et une femme.

En août, le pape a appelé les centaines de milliers de personnes rassemblées devant lui à crier que l’Église catholique est un lieu pour tous, y compris pour la communauté LGBTQ+.

Il a également critiqué les lois qui criminalisent l’homosexualité dans le monde.

Laisser un commentaire

dix-huit + 11 =