An election billboard for the agrarian political BBB Party, BoerBurgerBeweging, or Farmer–Citizen Movement, in Ooststellingwerf, 5 March 2023

Jean Delaunay

Le groupe de centre-droit PPE accueillera le parti paysan néerlandais BBB

Le BBB rejoindra uniquement le groupe PPE au Parlement européen, et non le parti politique du PPE, a déclaré l’une des sources à L’Observatoire de l’Europe.

Le Mouvement paysan-citoyen néerlandais, BoerBurgerBeweging (BBB), devrait être accepté comme membre du Parti populaire européen (PPE) de centre-droit lors de la réunion constitutive du groupe au Parlement européen mardi, selon plusieurs membres du PPE contactés par L’Observatoire de l’Europe.

Le parti a obtenu 5,4% aux élections européennes, gagnant deux sièges. Les délégations du groupe PPE voteront sur leur acceptation ou non dans la famille politique, et les sources ont indiqué que le résultat devrait être positif.

Les dirigeants conservateurs de BBB ont exprimé leur opposition à certains dossiers du Green Deal – et au deuxième mandat d’Ursula von der Leyen à la présidence de la Commission européenne – pendant la campagne électorale.

Le parti est né en 2019 lors d’une protestation des agriculteurs contre le projet du gouvernement néerlandais visant à réduire radicalement les émissions agricoles. Il s’agit d’un parti axé sur les agriculteurs et l’agriculture, qui se situe du côté droit de l’échiquier politique.

En mai, le président du parti pour les affaires européennes, Sander Smit, a déclaré sur la radio néerlandaise NPO 1 que von der Leyen ne devrait pas diriger la Commission si le Green Deal reste sur la table, ce qui va à l’encontre de l’héritage de l’architecte du Green Deal et ancien commissaire socialiste néerlandais Frans. Timmermans.

Smit est également favorable à ce que l’on appelle « l’opt-out » pour le Green Deal, qui offrirait aux États membres la possibilité de participer uniquement à certaines politiques de l’UE et permettrait une exemption légale des autres.

À l’heure actuelle, le BBB a formé une coalition gouvernementale avec le Parti pour la liberté (PVV) d’extrême droite, le Parti populaire libéral pour la liberté et la démocratie (VVD) et le Nouveau Contrat social (NSC) de centre-droit.

Le BBB ne rejoindra que le groupe PPE au Parlement européen, et non le parti politique PPE, a précisé l’une des sources.

A la question de savoir pourquoi le BBB souhaitait rejoindre la famille de centre-droit au Parlement européen, aucune réponse n’a été reçue au moment de la publication.

Le PPE a axé sa récente campagne électorale sur la défense des agriculteurs, s’identifiant comme « le parti des agriculteurs », comme le mentionne fréquemment le président du PPE, Manfred Weber.

Dans une démarche politique reflétant la nouvelle stratégie, Weber s’est opposé à la loi sur la restauration de la nature, un dossier législatif du Green Deal qui promeut la sauvegarde de la biodiversité, car préjudiciable à la productivité des agriculteurs.

La loi a été adoptée par les ministres lundi.

Laisser un commentaire

vingt + six =