France

Jean Delaunay

Le Brésil et la France lancent un sous-marin à moteur diesel

Ce lancement fait partie d’un programme Prosub lancé par le président français Nicolas Sarkozy et Lula da Silva en 2008. Macron et son homologue brésilien ont également annoncé un plan d’investissement d’un milliard d’euros dans la forêt amazonienne.

Le président français Emmanuel Macron et le brésilien Lula da Silva lanceront un sous-marin diesel construit au Brésil avec la technologie française au chantier naval Itaguai, près de Rio de Janeiro.

Il s’agit du troisième sous-marin livré par Paris à Brasilia. Il fait partie d’un programme Prosub lancé par l’ancien président français Nicolas Sarkozy et Da Silva en 2008.

Macron est le premier président français à se rendre au Brésil depuis 11 ans. Les responsables se réunissent cette semaine pour relancer les relations entre les pays après des années de frictions avec l’ancien président Jair Bolsonaro.

Macron et Da Silva ont également annoncé mardi un projet d’investissement d’un milliard d’euros en Amazonie. Dans une déclaration commune, ils ont déclaré que l’argent serait réparti sur les quatre prochaines années pour protéger la forêt tropicale.

Il s’agira d’une collaboration entre les banques publiques brésiliennes et l’agence française d’investissement. Les ressources privées seront également les bienvenues, ont indiqué le Brésil et la France.

Macron a commencé sa visite de trois jours au Brésil dans la ville amazonienne de Belem, où il a rencontré son homologue brésilien. Le président français a ensuite pris un bateau pour l’île de Combu pour rencontrer les dirigeants autochtones.

Macron et Lula ont tous deux assisté à une manifestation de Greenpeace Brésil avec des banderoles sur lesquelles on pouvait lire « Pas de pétrole en Amazonie ». Le gouvernement brésilien envisage d’autoriser l’exploitation du pétrole dans une région proche de l’État du Para, où se trouve Belem.

Lula a déclaré lors d’un discours que la visite de Macron faisait partie d’un effort mondial visant à renforcer la protection des forêts tropicales.

« Nous voulons convaincre ceux qui ont déjà déforesté qu’ils doivent apporter une contribution importante aux pays qui possèdent encore leurs forêts pour les maintenir debout », a déclaré Lula.

Le président français a décoré le leader autochtone Raoni Metuktire de la prestigieuse médaille de la Légion d’honneur pour ses efforts de conservation de la forêt tropicale.

« Vous étiez en Europe et j’ai promis de venir ici dans votre forêt et d’être avec votre peuple dans cette forêt convoitée », a déclaré Macron au leader indigène. « Le président Lula et moi avons une cause commune pour l’un de nos amis sur cette terre qui vous appartient. »

Laisser un commentaire

quinze + trois =