Salah Abdeslam.

Jean Delaunay

L’attaquant de Paris 2015 Salah Abdeslam transféré de Belgique vers la France

Il est le seul membre survivant de la cellule alignée sur l’État islamique qui a tué 130 personnes dans la capitale française en 2015.

Le dernier membre survivant de la cellule terroriste qui a massacré de nombreuses personnes à Paris en 2015 a été transféré de sa détention en Belgique vers la France, a déclaré mercredi son avocat.

Salah Abdeslam était l’un des nombreux hommes qui ont tué 130 personnes dans la capitale française en novembre 2015, un événement qui reste la pire attaque terroriste de l’histoire du pays.

Reconnu coupable en Belgique l’année dernière d’avoir planifié une série d’attentats ultérieurs à Bruxelles censés avoir lieu en 2016, son transfert pour continuer à purger sa peine de prison française avait déjà été bloqué par une cour d’appel pour des raisons de droits de l’homme.

En octobre dernier, ses avocats avaient obtenu de la justice belge l’autorisation pour qu’il purge sa peine provisoirement en Belgique, près de sa famille. Une audience devait avoir lieu sur cette question le 12 février, le gouvernement français s’étant opposé à cette décision.

L’avocate d’Abdeslam, Delphine Paci, s’est dite stupéfaite par ce qu’elle considère comme une violation d’une décision de justice. « Mon client avait 30 secondes ce matin pour rassembler ses affaires », a-t-elle expliqué.

Laisser un commentaire

un × 3 =