Birkenstocks.

Jean Delaunay

L’actionnaire clé de Birkenstock s’apprête à se débarrasser de ses actions malgré des prévisions optimistes

La société américaine de capital-investissement L Catterton détiendra toujours la plus grosse part du gâteau Birkenstock.

Le fabricant allemand de sandales Birkenstock a annoncé que 14 millions de ses actions ordinaires seraient vendues dans le cadre d’une offre secondaire par une entité affiliée à son plus grand bailleur de fonds.

Dans le cadre de l’offre, qui devrait être clôturée le 28 juin prochain, les actions seront vendues à 54 dollars (50 euros) pièce, a confirmé Birkenstock mercredi.

L Catterton, société américaine de capital-investissement soutenue par le milliardaire français Bernard Arnault et le géant du luxe LVMH, cherche à réduire sa participation dans Birkenstock. Sa participation passera de 81,1% à 73,2%.

Espoir d’une forte demande

La vente devrait rapporter 756 millions de dollars (707 millions d’euros), même si aucun des bénéfices ne reviendra au fabricant de sandales lui-même, qui ne vend aucune action dans le cadre de l’offre.

Si la demande est forte, les souscripteurs gérant l’opération se verront également accorder une option d’achat d’un peu plus de deux millions d’actions ordinaires supplémentaires. Cela s’ajoute aux 14 millions initiaux.

La décision de L Catterton de se débarrasser de ses stocks intervient malgré des prévisions positives pour Birkenstock.

Fin mai, le fabricant de sandales a déclaré qu’il prévoyait un bénéfice ajusté pour 2024 pouvant atteindre 545 millions d’euros, contre un maximum antérieur de 530 millions d’euros.

Espoirs d’amélioration des revenus pour 2024

La société a également revu à la hausse ses prévisions de chiffre d’affaires pour l’année à venir, jusqu’à un potentiel maximum de 1,78 milliard d’euros.

« Nos résultats pour le deuxième trimestre 2024 démontrent une fois de plus la solidité de notre modèle économique et la demande croissante pour nos produits », a déclaré Oliver Reichert, PDG de Birkenstock, à propos des récents résultats financiers.

« Grâce à notre modèle de distribution bien conçu, la demande continue de dépasser l’offre dans tous les segments, canaux et catégories. »

Le cours de l’action Birkenstock a été instable depuis que la société a lancé son introduction en bourse en octobre de l’année dernière.

Les actions ont chuté de plus de 12 % lors de leurs débuts à la Bourse de New York.

Laisser un commentaire

treize − 10 =