Northeastern frontline town of Vovchansk, Ukraine, during heavy bombardment by Russian forces May 28, 2024. (Tsunami Assault Regiment, Liut Brigade photo via AP)

Jean Delaunay

La Russie intensifie ses attaques de drones contre les villes de première ligne en Ukraine

Des nouvelles sanctions de Bruxelles contre le Kremlin à la Corée du Sud envisageant d’envoyer des armes en Ukraine, tels sont les derniers développements sur la guerre en Ukraine ce jeudi.

La Russie a attaqué le réseau électrique ukrainien pendant la nuit avec des missiles et des drones alors qu’elle intensifiait son attaque mercredi.

En plus d’accélérer la destruction des villes de première ligne en Ukraine en utilisant des bombes planantes, qui sont envoyées depuis des aérodromes juste de l’autre côté de la frontière que l’Ukraine n’a pas pu toucher, selon l’analyse des images par AP.

Du côté ukrainien, les forces ont concentré leur campagne contre les installations pétrolières russes à l’aide de frappes de drones.

Ces opérations ont causé des dégâts importants aux raffineries de la région russe de Tambov et de la République d’Adyguée.

L’UE accepte de nouvelles sanctions

Les ambassadeurs de l’Union européenne sont parvenus à un accord sur une nouvelle série de sanctions « puissantes et substantielles » en réponse à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, selon la présidence belge du bloc.

Ce paquet introduit de nouvelles mesures ciblées et renforce l’impact des sanctions existantes en comblant les lacunes. Tous les détails devraient être publiés en début de semaine prochaine si les ministres des Affaires étrangères de l’UE soutiennent le plan lundi.

  Un policier ukrainien se met à couvert devant un bâtiment en feu qui a été touché lors d'une frappe aérienne russe à Avdiivka, en Ukraine, le vendredi 17 mars 2023.
Un policier ukrainien se met à couvert devant un bâtiment en feu qui a été touché lors d’une frappe aérienne russe à Avdiivka, en Ukraine, le vendredi 17 mars 2023.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé que le paquet de sanctions bloquerait l’accès de la Russie aux technologies clés, la priverait de revenus énergétiques supplémentaires et ciblerait la flotte fantôme et le réseau bancaire de Poutine à l’étranger.

Les mesures visent notamment à restreindre les importations de gaz naturel liquéfié russe, rendant son transport plus difficile. Bruxelles estime qu’environ 4 à 6 milliards de mètres cubes de GNL russe ont été expédiés vers des pays tiers via les ports de l’UE l’année dernière.

La Corée du Sud envisage d’envoyer des armes à l’Ukraine

Jeudi, la Corée du Sud a annoncé qu’elle envisageait d’envoyer des armes à l’Ukraine, indiquant un changement important dans sa politique.

Cela fait suite à un récent pacte entre la Russie et la Corée du Nord, dans lequel les deux pays ont convenu de se défendre mutuellement en cas de guerre, suscitant des inquiétudes régionales et mondiales.

L’annonce d’un haut responsable présidentiel sud-coréen est intervenue peu de temps après que les médias d’État nord-coréens ont détaillé l’accord.

Les analystes suggèrent qu’il pourrait s’agir de la coopération la plus étroite entre Moscou et Pyongyang depuis la guerre froide, à un moment où la Russie est confrontée à un isolement international croissant en raison de son invasion de l’Ukraine et où les deux pays sont engagés dans une escalade des tensions avec l’Occident.

Laisser un commentaire

vingt − 15 =