La Russie approuve des dépenses militaires record dans son nouveau budget 2024

Milos Schmidt

La Russie approuve des dépenses militaires record dans son nouveau budget 2024

Le président russe a approuvé une augmentation budgétaire record d’environ 30 % pour les dépenses militaires en 2024, pour atteindre 36 600 milliards de roubles (376,7 milliards d’euros).

Vladimir Poutine a officiellement approuvé une augmentation substantielle des dépenses militaires, en approuvant des projets de plans budgétaires qui allouent environ 30 % des dépenses budgétaires aux forces armées en 2024.

Le budget signé, qui s’étend sur les trois prochaines années, prévoit une augmentation remarquable des dépenses, atteignant 36 600 milliards de roubles (376,7 milliards d’euros) en 2024, avec un déficit attendu de 1 595 milliards de roubles (16,4 milliards d’euros).

Cette allocation marque une augmentation significative des investissements dans la défense, les dépenses combinées de défense et de sécurité devant représenter environ 40 % des dépenses budgétaires totales l’année prochaine.

Cette augmentation équivaut à une augmentation de près de 70 % des dépenses de défense par rapport à 2023, reflétant l’engagement inébranlable de la Russie dans sa guerre en Ukraine.

39 % de toutes les dépenses fédérales en 2024 seront consacrées à la défense – estimation

La Russie a également fixé un objectif ambitieux de revenus pour 2024, de 35 100 milliards de roubles (360,7 milliards d’euros), qui souligne la stratégie économique du pays.

Les analystes préviennent toutefois que des projections optimistes pourraient nécessiter une augmentation potentielle des impôts sur les sociétés pour atteindre les objectifs de revenus.

Les plans budgétaires, précédemment approuvés par les deux chambres du Parlement – ​​la Douma d’État et le Conseil de la Fédération – ont été entourés de secret, une partie des allocations étant dissimulée pour empêcher un examen minutieux des plans et opérations militaires en Ukraine.

Les journalistes indépendants Farida Rustamova et Maksim Tovkaylo estiment qu’environ 39 % de toutes les dépenses fédérales en 2024 seront consacrées à la défense et au maintien de l’ordre.

Un budget plus important alors que la guerre continue

L’adoption du budget intervient dans le contexte de l’opération militaire prolongée de la Russie en Ukraine, ce qui a incité Viatcheslav Volodine, président de la Douma d’État de la Fédération de Russie, à affirmer que le budget avait été spécifiquement conçu pour financer l’armée et contrer les répercussions des sanctions internationales imposées depuis. Déploiement de troupes russes en Ukraine en février 2022.

Alors que la Russie consacre une part importante de son budget aux initiatives militaires, certains anticipent des défis potentiels à long terme.

Un taux de chômage record, des salaires plus élevés et des dépenses sociales ciblées sont considérés comme des stratégies visant à atténuer les impacts nationaux. Des questions subsistent cependant quant à la pérennité de ce pivot économique.

Cette approbation du budget souligne l’engagement inébranlable de la Russie envers ses objectifs militaires, alors même que la communauté internationale suit de près l’évolution du conflit en cours en Ukraine.

Laisser un commentaire

deux × deux =