NATO Secretary General Jens Stoltenberg addresses a media conference after a meeting of NATO defence ministers at NATO headquarters in Brussels, Friday, June 14, 2024.

Jean Delaunay

La Russie a intensifié ses hostilités envers les membres de l’OTAN, selon Jens Stoltenberg

Après un sommet sur la sécurité de deux jours à Bruxelles, le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a lancé un sévère avertissement concernant l’agression accrue de la Russie envers les membres de l’alliance, affirmant que l’OTAN n’attendrait pas qu’un tel comportement se termine.

Les ministres de la Défense de l’OTAN ont convenu d’intensifier leur assistance à la sécurité et leur formation à l’Ukraine, le secrétaire général de l’alliance, Jens Stoltenberg, reconnaissant que la Russie a accru ses hostilités à l’égard des États membres.

L’alliance affirme avoir renforcé ses défenses grâce à davantage d’échanges de renseignements, à une protection renforcée des infrastructures critiques, notamment sous-marines et dans le cyberespace, et à des restrictions supplémentaires sur les espions russes.

« Ces dernières semaines, nous avons assisté à une recrudescence des sabotages, des cyberattaques, des migrations instrumentalisées et d’autres actions hostiles de la part de la Russie », a déclaré Stoltenberg lors d’une conférence de presse à l’issue du sommet de deux jours.

« Nous réagirons avec calme et mesure aux provocations russes. Dans le même temps, nous dénoncerons les actions de la Russie et lui imposerons des coûts. »

Cela survient alors que le président russe Vladimir Poutine présente un plan de cessez-le-feu à l’Ukraine, qui a été rejeté au motif qu’il s’agit d’une proposition « trompeuse ».

Laisser un commentaire

deux × deux =