Bulgaria and Romania will be part of the Schengen area from 31 March.

Milos Schmidt

La Roumanie et la Bulgarie entreront dans l’espace Schengen en 2024. Qu’est-ce qui changera pour les voyageurs ?

La Bulgarie et la Roumanie feront partie de l’espace Schengen à partir du 31 mars.

À partir du 31 mars de cette année, la Roumanie et la Bulgarie rejoindront l’espace Schengen, qui permet la libre circulation entre les États membres de 400 millions de citoyens.

Les deux pays sont membres de l’Union européenne (UE) depuis 2007, mais comme ils ne faisaient pas partie de la zone sans frontières, les voyageurs étaient toujours tenus de présenter leur passeport à l’entrée.

En 2024, les contrôles aux frontières des deux pays seront simplifiés.

Voici ce que les voyageurs en Roumanie et en Bulgarie doivent savoir sur les changements.

Avez-vous besoin d’un passeport pour entrer en Roumanie et en Bulgarie ?

Lorsque la Roumanie et la Bulgarie rejoindront la zone Schengen cette année, il sera plus facile pour les voyageurs de visiter les deux pays.

Les deux ministères de l’Intérieur ont annoncé en décembre la levée de certains contrôles aux frontières.

Les voyageurs arrivant par voie aérienne ou maritime en provenance d’autres pays de la zone Schengen n’auront plus à présenter de passeport à leur arrivée. Cela signifie que les passagers des vols, des croisières et des ferries ne seront pas soumis à des contrôles.

Toutefois, si vous conduisez ou arrivez en train ou en bus en Roumanie et en Bulgarie, vous devrez toujours présenter une pièce d’identité car les règles régissant les frontières terrestres n’ont pas encore été établies. Cela est dû au veto exercé par l’Autriche.

« Une nouvelle décision devra être prise afin de fixer une date pour la levée des contrôles aux frontières terrestres », indique le Conseil européen sur son site internet.

Dans quels pays européens peut-on entrer sans passeport ?

Le dernier pays à rejoindre l’espace Schengen était la Croatie en 2022.

Chaque année, 1,25 milliard de voyages ont lieu dans cet espace et 3,5 millions de personnes franchissent chaque jour les frontières de ses pays membres.

Sans compter la Roumanie et la Bulgarie, l’espace Schengen comprend 27 États. Vingt-trois pays appartiennent à l’UE et quatre sont des États associés à l’Association européenne de libre-échange : la Norvège, l’Islande, la Suisse et le Liechtenstein.

L’espace Schengen a été créé en 1995 suite à la signature de l’accord de Schengen 10 ans plus tôt entre cinq États membres de la Communauté économique européenne : l’Allemagne, la Belgique, la France, le Luxembourg et les Pays-Bas.

Plusieurs autres accords ont suivi jusqu’à l’élargissement de 2007, intégrant neuf pays supplémentaires dans la zone de libre circulation.

Il est conseillé aux voyageurs sans citoyenneté européenne de rappeler que les séjours en Bulgarie et en Roumanie sont pris en compte dans le temps passé dans la zone Schengen, qui ne peut pas dépasser 90 jours sur 180 jours.

Laisser un commentaire

treize + quatorze =