Kate, Princess of Wales waves to the crowd, with her youngest son Prince Louis of Wales alongside her in London, Saturday, June 15, 2024.

Jean Delaunay

La princesse de Galles fait sa première apparition publique depuis son diagnostic de cancer

Kate Middleton a salué la foule depuis le balcon du palais de Buckingham, lors de sa première apparition publique depuis son diagnostic de cancer plus tôt cette année.

Kate a annoncé vendredi qu’elle assisterait au défilé de l’anniversaire du roi, également connu sous le nom de Trooping of the Colour, après avoir progressé dans son traitement. Elle a révélé en mars qu’elle suivait une chimiothérapie pour une forme non précisée de cancer.

« Je fais de bons progrès, mais comme le savent tous ceux qui suivent une chimiothérapie, il y a de bons et de mauvais jours », a déclaré la royale dans un communiqué, ajoutant qu’elle devait encore « quelques mois » de traitement.

Kate n’a fait aucune apparition publique depuis décembre.

La princesse de 42 ans a voyagé en calèche depuis le palais de Buckingham jusqu’à la grande avenue connue sous le nom de Mall avec ses trois enfants. Les passants ont applaudi en apercevant Kate, vêtue d’une robe blanche et d’un chapeau à larges bords.

Elle a ensuite regardé la cérémonie depuis un bâtiment surplombant Horse Guards Parade, un terrain de parade du centre de Londres.

Le prince William est monté à cheval pour la cérémonie au cours de laquelle des troupes en grand uniforme défilent devant le roi avec leur drapeau régimentaire.

Charles, qui est également traité pour une forme non divulguée de cancer, a voyagé en calèche avec la reine Camilla plutôt qu’à cheval.

Le roi, 75 ans, a révélé son cancer en février et a récemment repris ses fonctions publiques. Il a assisté la semaine dernière aux commémorations du 80e anniversaire du jour J, l’invasion alliée de l’Europe occupée par les nazis le 6 juin 1944.

Kate a déclaré dans sa déclaration qu’elle n’était « pas encore tirée d’affaire » et les responsables soulignent que les fiançailles de samedi n’annoncent pas un retour complet à la vie publique.

Des supporters royaux en imperméables et parapluies s’étaient déjà rassemblés le long du parcours plusieurs heures avant l’heure de départ, aux côtés d’une poignée de manifestants anti-monarchistes scandant «pas mon roi».

Les spectateurs auront droit à un spectacle de faste et de précision impliquant plus de 1 000 soldats, 250 musiciens militaires et plus de 200 chevaux. Les participants équins comprendront Trojan, Tennyson et Vanquish, trois des cinq chevaux militaires qui ont déclenché le chaos en avril lorsqu’ils se sont enfuis et se sont enfuis dans le centre de Londres.

Laisser un commentaire

deux + vingt =