La Pologne augmente le nombre de ses troupes protégeant sa frontière avec la Biélorussie

Jean Delaunay

La Pologne augmente le nombre de ses troupes protégeant sa frontière avec la Biélorussie

Le ministre polonais de la Défense a déclaré samedi que le pays avait augmenté le nombre de soldats protégeant sa frontière avec la Biélorussie comme moyen de dissuasion face aux actions « déstabilisatrices » de son voisin pro-russe.

Mariusz Blaszczak a rencontré à Jarylowka, dans l’est de la Pologne, une partie des troupes récemment déployées près de la frontière biélorusse.

Il a insisté sur le fait que la présence militaire accrue est purement dissuasive, et non un acte hostile, comme le prétendent Minsk et Moscou.

« Il ne fait aucun doute que le régime biélorusse coopère avec le Kremlin et que les attaques à la frontière polonaise visent à déstabiliser notre pays », a déclaré Blaszczak.

Deux hélicoptères militaires biélorusses sont brièvement entrés dans l’espace aérien polonais la semaine dernière, une décision considérée par Varsovie comme une provocation délibérée.

Blaszczak a déclaré que les actions entreprises par la Biélorussie « constituent une menace pour notre sécurité » et pour cette raison, la Pologne développe son potentiel « pour dissuader un agresseur ».

Il a déclaré cette semaine que jusqu’à 10 000 soldats de l’armée polonaise et de la défense territoriale seraient stationnés à la frontière avec la Biélorussie, en plus des gardes-frontières habituels.

Certains seront en formation active et en patrouille, d’autres en attente.

Laisser un commentaire

5 + 8 =