Floods soutern France.

Jean Delaunay

La pluie inonde le sud de la France pour la troisième fois en six mois

De graves inondations ont frappé la ville de Saintes (Charente-Maritime), dans le sud-ouest de la France, pour la troisième fois en seulement six mois.

De graves inondations ont frappé le sud-ouest de la France, la troisième fois en seulement six mois.

La Charente-Maritime est désormais en vigilance orange, après le Pas-de-Calais et la Gironde.

A Saintes, le fleuve Charente déborde à nouveau de ses rives. Il est impossible de circuler dans les rues sans poutres. Ce scénario se répète trois mois seulement après la dernière inondation, qui a touché des milliers de foyers.

C’est « incroyable », a déclaré lundi un habitant, qui a reconnu en avoir « ras-le-bol ». Il va voir une voisine qui avait cinquante centimètres d’eau dans sa maison début décembre.

La crue devrait atteindre son maximum vendredi, alors que le niveau d’eau devrait atteindre 5,85 mètres. Jusqu’à 200 maisons pourraient être inondées.

Le maire de la commune réfléchit à des solutions pour les futures inondations.

« Dans cette rue, il faudra probablement acheter des maisons et les démolir pour faciliter l’écoulement de l’eau. Peut-être qu’en amont, il faudra construire des réservoirs, je ne sais pas… Evidemment, il faudra construire des batardeaux (barrières anti-inondation), on va essayer de trouver des systèmes de batardeaux efficaces », a expliqué Bruno Drapron, le maire de Saintes.

Conditions météorologiques extrêmes dans la région alpine

Des conditions météorologiques extrêmes ont provoqué des avalanches, des tempêtes, des vents violents et des glissements de terrain en Italie et en France.

Un garçon de 16 ans est décédé après avoir été touché par une avalanche alors qu’il skiait dans le sud de l’Italie.

Le risque d’avalanche dans la région se situe au niveau trois, soit « considérable », sur l’échelle européenne de danger d’avalanche. Ce garçon est la deuxième personne tuée par une avalanche dans la région ces derniers jours.

Plus de 6 000 personnes vivant dans trois villages de la région de Gressoney, dans la vallée d’Aoste, la région alpine proche de la frontière française, sont isolées depuis dimanche à la suite d’avalanches qui ont également bloqué un tunnel.

Des orages et des vents soufflant à plus de 100 km/h ont provoqué des glissements de terrain dans la région de Ligurie, sur la côte nord-ouest de l’Italie.

Laisser un commentaire

4 × 4 =