Space One

Jean Delaunay

La fusée japonaise Space One Kairos explose après son décollage lors de son vol inaugural

La fusée japonaise Space One Kairos a explosé après son décollage, laissant dans son sillage un panache de fumée, du feu et des fragments de machinerie.

Une fusée présentée comme la première fusée japonaise du secteur privé à entrer en orbite a explosé peu après son décollage.

La vidéo montre la fusée, appelée Kairos, décollant de la préfecture de Wakayama, au centre du Japon, une zone montagneuse remplie d’arbres, mais explosant dans les airs en quelques secondes.

Explosion vue en direct sur Kyodo News
Explosion vue en direct sur Kyodo News

Un énorme panache de fumée a englouti la zone, et ce qui semblait être des flammes pouvait également être vu à certains endroits. La vidéo montrait ensuite des jets d’eau tirant vers cet endroit dans le but d’éteindre l’incendie.

La start-up Space One, basée à Tokyo, à l’origine du lancement de la fusée, n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Le lancement a déjà été retardé à plusieurs reprises, le dernier report étant intervenu samedi, après qu’un navire a été repéré dans une zone à risque, selon les médias japonais.

Si cela avait réussi, Space One aurait été la première entreprise privée à mettre une fusée en orbite.

Space One, basée à Tokyo, a été créée en 2018, avec des investissements de grandes entreprises japonaises, notamment Canon Electronics, IHI, Shimizu et de grandes banques.

Aucun blessé ni autre dommage n’a été signalé dans l’immédiat.

Le principal effort d’exploration spatiale du Japon est dirigé par la NASDA du gouvernement, qui signifie Agence nationale de développement spatial du Japon, l’équivalent national de la NASA des États-Unis.

Laisser un commentaire

un × 5 =