La France proteste : Quels pays européens ont les lois anti-grève les plus strictes ?

Jean Delaunay

La France proteste : Quels pays européens ont les lois anti-grève les plus strictes ?

Le ministre français des Transports, Clément Beaune, a déclaré que le gouvernement était intéressé par la mise en place du système de grève « à l’italienne ». Mais qu’est ce que ça veut dire?

Des centaines de milliers de manifestants sont descendus dans la rue ce mardi, immobilisant la France.

Pour la deuxième fois ce mois-ci, différents syndicats – des enseignants aux cheminots – ont organisé une grève massive contre les plans du gouvernement visant à relever l’âge de la retraite.

Malgré les troubles, le gouvernement du président Emmanuel Macron reste ferme sur le projet de réforme des retraites.

Sur les réseaux ferroviaires, seul un train à grande vitesse sur trois était en service.

Cela a poussé le ministre des Transports Clément Beaune à annoncer récemment que le gouvernement envisagerait de réformer les lois du pays en matière de grèves, affirmant qu’il souhaitait suivre le « style italien ».

Mais qu’est ce que ça veut dire?

Tout d’abord, en Italie, les cheminots ne sont pas autorisés à faire grève pendant les périodes de vacances telles que Noël, Pâques et aussi en août, le mois où la plupart des Italiens partent en vacances.

Les actions revendicatives sur les chemins de fer sont également interdites pendant les jours d’élection.

Les syndicats doivent fournir un niveau de service minimum de transport, ce qui signifie que certains travailleurs doivent maintenir les trains en marche pendant une grève. Cette loi s’applique également aux médecins, aux avocats et même aux chauffeurs de taxi.

De plus, un préavis de 10 jours doit être donné, alors qu’en France il n’est que de 5 jours.

Comment se comparent les autres pays d’Europe ?

le Portugal

Au Portugal, il existe également une loi similaire à l’Italie qui impose un service minimum dans les secteurs essentiels, dont les transports.

Le gouvernement est autorisé à faire appel à ses travailleurs pour garantir qu’au moins 25 % des trains fonctionnent.

Espagne

En Espagne, un service minimum est également garanti mais un peu moins strict qu’en Italie.

Un train longue distance par jour doit être opérationnel et jusqu’à 60 % des trains régionaux peuvent être contraints de continuer à circuler pendant les grèves.

Autriche et Allemagne

En Autriche et en Allemagne, les fonctionnaires n’ont pas le droit de grève, car leurs services sont considérés comme essentiels.

Mais en Allemagne, ces travailleurs ne représentent que 30 % du personnel de la fonction publique. Les autres sont considérés comme des travailleurs du secteur privé, ce qui permet à certains fonctionnaires de faire grève.

ROYAUME-UNI

Il n’y a pas que la France qui s’est sentie inspirée par les lois italiennes sur la grève.

Au Royaume-Uni, le Premier ministre Rishi Sunak envisage un projet de loi imposant un service minimum dans les transports et les services d’urgence pendant les grèves alors que le pays fait face à des manifestations historiques.

Hongrie

La Hongrie a également des lois sur le service minimum, ce qui signifie que certains travailleurs du secteur public peuvent être licenciés s’ils suspendent leur travail.

Les critiques ont déclaré que les règles minaient l’efficacité des grèves.

Les efforts de Budapest pour augmenter la quantité de travail que les enseignants doivent faire pendant la grève ont déclenché de grandes manifestations cette année.

Laisser un commentaire

4 × trois =