Press conference by Margrethe Vestager, Executive Vice-President of the European Commission,on the Digital Decade package (18/09/2020)

Jean Delaunay

La Commission n’a pas encore concrétisé l’Europe numérique, selon un rapport

Le rapport 2024 de la Commission européenne sur la décennie numérique révèle des progrès mitigés parmi les pays de l’UE. Si le développement de la 5G est solide, des lacunes persistent en matière d’investissement dans l’IA et de formation de la main-d’œuvre qualifiée.

L’Europe est en retard dans plusieurs secteurs numériques tels que le déploiement de la fibre, la capacité du cloud, le développement de l’IA et la formation de personnel qualifié dans le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC), selon un rapport commandé par l’exécutif européen et publié aujourd’hui (2 juillet).

Le rapport 2024 sur l’état de la Décennie numérique se veut un examen complet des réalisations et des échecs des États membres de l’UE par rapport aux objectifs 2030 fixés par le Programme politique de la Décennie numérique (PPD). Le rapport évalue les progrès réalisés dans plusieurs domaines clés, notamment les infrastructures, les entreprises, les compétences et la numérisation des services publics.

« Le rapport d’aujourd’hui montre clairement que nous ne sommes pas sur la bonne voie pour atteindre nos objectifs en matière de transformation numérique en Europe », a déclaré Margrethe Vestager, commissaire à la concurrence et vice-présidente exécutive de la Commission européenne, en présentant les conclusions.

Pour en savoir plus sur le programme politique de la Décennie numérique, cliquez ici.

Le rapport passe en revue la feuille de route stratégique de chaque pays pour la décennie numérique et propose des mesures pour améliorer la mise en œuvre de ces plans. Pour plus de détails sur les feuilles de route nationales, voir l’article d’L’Observatoire de l’Europe ici.

Bien que toutes les informations n’aient pas été rendues publiques par les États membres, la Commission européenne a fourni des données basées sur des critères de réalisation spécifiques dans différents secteurs. La Slovénie se distingue en tant que leader en matière de numérisation, ayant atteint ou dépassé ses objectifs, suivie de la Finlande et du Luxembourg. En revanche, la Tchéquie et la Roumanie sont à la traîne, tandis que la Grèce et la Bulgarie sont également en bas de la liste.

« Le rapport de cette année est un appel à une action renforcée pour que les États membres soient plus ambitieux », a déclaré la Commission européenne dans son communiqué de presse.

Dans tous les pays, les objectifs sont néanmoins proches d’être atteints dans certains domaines, comme les compétences numériques de base (98 %), le déploiement de la 5G (94 %) et les réseaux à très haute capacité (VHCN), tels que les réseaux à fibre optique ou les réseaux de communications électroniques (97 %).

La Commission recommande des investissements, une mise en œuvre et une cohésion

Le rapport souligne la nécessité d’accroître les investissements au niveau de l’UE et des États membres dans les compétences numériques, la connectivité de haute qualité, l’adoption de l’IA et de l’analyse de données par les entreprises, la production de semi-conducteurs et la promotion des écosystèmes de start-up. Il souligne également l’importance de mettre en œuvre les politiques numériques de l’UE telles que la législation sur les services numériques (DSA), la loi sur l’IA et le règlement de l’UE sur l’identité numérique.

Selon le rapport, il convient également de remédier aux disparités entre les zones urbaines et rurales et entre les régions d’Europe afin de garantir un progrès numérique équitable.

D’ici le 2 décembre 2024, chaque État membre devra réviser et mettre à jour ses plans nationaux afin de les aligner sur les objectifs fixés par le programme politique de la Commission européenne pour la décennie numérique. La Commission surveillera la mise en œuvre de ces mises à jour et évaluera leur efficacité dans le prochain rapport sur l’état de la décennie numérique en 2025.

Laisser un commentaire

quatre × trois =