FILE  Moscow, Russia

Jean Delaunay

La bourse de Moscou cesse de négocier en dollars et en euros

Les sanctions surviennent alors que les dirigeants du G7 se préparent à se réunir prochainement en Italie pour un sommet dont les principales priorités seront de renforcer le soutien à l’Ukraine et de détruire la machine de guerre russe.

La Bourse de Moscou a annoncé mercredi qu’elle cesserait de négocier des dollars et des euros à partir du jeudi 13 juin.

Cette annonce intervient le jour même où les États-Unis introduisaient un nouveau paquet de sanctions contre la Russie.

Le plan de mercredi visait l’infrastructure financière de la Russie dans le but de limiter les flux d’argent entrant et sortant de Russie.

La Bourse de Moscou, le Centre national de compensation et le Dépôt national des règlements, qui agissent en tant qu’intermédiaires dans les échanges de dollars sur le marché des changes russe, ont été inclus dans la nouvelle liste de sanctions.

Les sanctions surviennent alors que les dirigeants du G7 se préparent à se réunir prochainement en Italie pour un sommet dont les principales priorités seront de renforcer le soutien à l’Ukraine et de détruire la machine de guerre russe.

La Banque centrale de la Fédération de Russie a également annoncé que les transactions en dollars et en euros continueraient d’être effectuées sur le marché de gré à gré.

Les États-Unis ont sanctionné plus de 4 000 entreprises et particuliers russes depuis le début de la guerre, dans le but d’étouffer le flux d’argent et d’armements vers Moscou.

Laisser un commentaire

un + huit =