People walk past the Bank of England in London

Milos Schmidt

La Banque d’Angleterre maintient ses taux inchangés : les investisseurs relèvent leurs paris sur une baisse des taux en août

La Banque d’Angleterre a maintenu le taux d’escompte à 5,25 % en juin, deux membres du MPC étant favorables à une baisse de 0,25 %. Le taux d’inflation a atteint l’objectif de 2 % en mai, mais les décideurs politiques continuent de conseiller la prudence quant aux réductions des taux d’intérêt.

La Banque d’Angleterre a décidé de maintenir son taux d’escompte inchangé à 5,25 % pour la septième réunion consécutive lors de sa réunion de juin, comme l’avaient largement prédit les acteurs du marché.

Sept membres du Comité de politique monétaire ont voté en faveur du maintien des taux inchangés, tandis que Swati Dhingra et Dave Ramsden étaient favorables à une réduction de 0,25 point de pourcentage, portant le taux à 5 %.

Dans leur déclaration, les décideurs politiques ont noté que la politique monétaire restrictive pèse sur l’activité économique réelle, conduisant à un marché du travail plus souple et freinant les pressions inflationnistes. Malgré l’assouplissement du marché du travail, la Banque d’Angleterre a souligné que celui-ci restait tendu par rapport aux normes historiques.

Le Comité de politique monétaire a souligné que le calendrier des élections britanniques du 4 juillet n’avait pas influencé la décision sur les taux, que certains membres considéraient comme « finement équilibrée ».

Sur le front de l’inflation, l’indice des prix à la consommation (IPC) a atteint l’objectif d’inflation annuel de 2 % en mai pour la première fois en près de trois ans.

Toutefois, l’inflation des services, un indicateur clé pour la banque centrale, a dépassé les attentes. L’inflation de l’IPC dans les services était de 5,7 % en mai, en baisse par rapport aux 6,0 % de mars, mais toujours plus élevée que prévu dans le rapport de mai. À l’inverse, la hausse des prix des biens de base a été plus faible que prévu.

Certains membres ont prévenu que le retour à un IPC de 2 % n’était pas nécessairement le signe d’un retour durable à l’objectif.

Pour l’avenir, la Banque d’Angleterre s’attend à une légère hausse de l’inflation au second semestre, la baisse des prix de l’énergie de l’année précédente n’étant plus en comparaison annuelle.

La banque a réitéré que la politique monétaire doit rester restrictive pendant une période suffisamment longue pour garantir un retour durable de l’inflation à l’objectif de 2% à moyen terme, conformément à la mission du MPC.

Dhingra et Ramsden, qui préconisaient une réduction des taux, ont fait valoir qu’un assouplissement immédiat du taux d’escompte faciliterait une transition politique douce et progressive, compte tenu des délais de transmission.

Le taux d’escompte actuel est désormais supérieur de 3,25 points de pourcentage au taux d’inflation annuel, ce qui constitue le taux d’intérêt réel le plus élevé au Royaume-Uni depuis octobre 2007.

Réactions du marché

Les traders ont légèrement augmenté leurs paris sur une éventuelle baisse des taux lors de la réunion d’août de la Banque d’Angleterre, les contrats à terme sur les taux d’intérêt prévoyant une baisse d’environ 20 points de base.

Les marchés anticipent une baisse de 47 points de base cette année, ce qui laisse présager une nouvelle réduction d’ici la fin de l’année.

Les rendements des gilts ont fortement chuté, le rendement des gilts à 2 ans, sensible aux politiques, tombant à 4,13 %, son plus bas niveau en trois mois. Le rendement des obligations à 10 ans a également chuté à 4,04%, son plus bas niveau depuis le 10 avril.

La livre sterling s’est affaiblie en dessous de 1,27 par rapport au dollar américain, tandis que l’euro s’est légèrement apprécié à 0,8450 par rapport à la livre sterling.

L’indice FTSE 100 a augmenté de 0,2% après cette annonce, en vue de sa clôture quotidienne la plus élevée depuis le 10 juin. Les plus performants incluent Fresnillo, Land Securities et JD Sports Fashion, avec des gains de 3,7 %, 3,1 % et 3 %, respectivement.

Laisser un commentaire

trois × deux =