Yevgeny Prigozhin poses for a photo with a civilian after taking over the Southern Military District in Rostov-on-Don, Russia

Jean Delaunay

Il y a un an, une mutinerie d’un patron mercenaire a brièvement menacé Poutine

Eugène Prigojine et ses mercenaires se sont emparés d’un quartier général militaire et ont commencé à marcher vers Moscou, mais ont annulé leur mutinerie au bout de quelques heures.

Cela fait un an que le chef mercenaire Eugène Prigojine a monté sa brève rébellion armée en Russie, contestant directement le régime de Vladimir Poutine.

Le chef du groupe Wagner, parrainé par le Kremlin, s’est emparé d’un quartier général militaire dans le sud et a commencé à marcher vers Moscou pour évincer les dirigeants du ministère de la Défense.

Pendant des mois en 2023, Prigozhin s’est plaint amèrement du fait que les hauts gradés militaires refusaient à ses forces les munitions qui, selon lui, étaient trop rares en Ukraine. Dans le cadre de luttes politiques intestines ouvertes, il a fustigé le ministre de la Défense de l’époque, Sergueï Choïgou, et le chef d’état-major général, le général Valery Gerasimov, dans des discours grossiers sur les réseaux sociaux, les accusant de revers militaires et de corruption.

L’ordre du ministère de la Défense exigeant que Wagner signe des contrats avec l’armée régulière semble être le déclencheur final de la rébellion de Prigojine les 23 et 24 juin 2023.

Ses mercenaires ont rapidement pris le contrôle du quartier général militaire du sud de la Russie à Rostov-sur-le-Don, espérant apparemment capturer Shoigu et Gerasimov. Mais ils n’étaient pas là.

Prigozhin a ordonné à ses forces de se diriger vers Moscou, affirmant qu’il ne s’agissait pas d’un coup d’État militaire mais d’une « marche de la justice » pour renverser ses ennemis. Les mercenaires ont abattu plusieurs avions militaires en route, tuant plus d’une douzaine de pilotes. une alerte et des points de contrôle ont été mis en place dans la périphérie sud.

Des membres de l'entrepreneur militaire privé du groupe Wagner sont assis dans un véhicule à Rostov-sur-le-Don, en Russie, le 24 juin 2023.
Des membres de l’entrepreneur militaire privé du groupe Wagner sont assis dans un véhicule à Rostov-sur-le-Don, en Russie, le 24 juin 2023.

Au plus fort de la crise, Poutine est allé à la télévision et a qualifié la rébellion de son ancien protégé de « trahison » et de « trahison ». Il a juré de punir ceux qui étaient derrière cela.

Mais Prigozhin a brusquement interrompu la marche quelques heures plus tard dans le cadre d’un accord d’amnistie qui aurait été négocié par le président biélorusse Alexandre Loukachenko. Les forces mercenaires ont eu le choix entre s’installer en Biélorussie, prendre leur retraite ou signer des contrats avec le ministère russe de la Défense.

Prigozhin a déclaré plus tard qu’il avait lancé le soulèvement après avoir « perdu son sang-froid » dans les luttes intestines avec ses ennemis. Certains commentateurs ont déclaré qu’il espérait apparemment persuader Poutine de prendre son parti contre les hauts gradés militaires.

Prigojine tué dans un accident d’avion

Deux mois jour pour jour après la rébellion, un avion d’affaires transportant Prigojine et ses principaux associés s’est écrasé alors qu’il volait entre Moscou et Saint-Pétersbourg, tuant les sept passagers et un équipage de trois personnes.

Les enquêteurs de l’État n’ont pas encore précisé les causes de l’accident.

De la fumée s'échappe du crash d'un jet privé près du village de Kuzhenkino, dans la région de Tver en Russie, le 23 août 2023.
De la fumée s’échappe du crash d’un jet privé près du village de Kuzhenkino, dans la région de Tver en Russie, le 23 août 2023.

Une évaluation préliminaire des services de renseignement américains a conclu à une explosion intentionnelle à bord. Les responsables occidentaux ont pointé du doigt une longue liste d’ennemis de Poutine assassinés.

Le Kremlin a nié toute implication et rejeté les allégations occidentales selon lesquelles Poutine était derrière tout cela, les qualifiant de « mensonge absolu ».

Prigozhin a été enterré dans sa ville natale de Saint-Pétersbourg lors d’une cérémonie privée.

Laisser un commentaire

quatre × quatre =