Gérard Depardieu to be tried over sexual assault allegations

Jean Delaunay

Gérard Depardieu sera jugé pour des allégations d’agression sexuelle

Gérard Depardieu sera jugé pour des agressions sexuelles présumées sur un plateau de tournage, ont indiqué les procureurs français.

Les procureurs ont annoncé que l’acteur français Gérard Depardieu fera l’objet d’un procès pénal en octobre pour les agressions sexuelles présumées en 2021 sur deux femmes sur le tournage d’un film.

Cela fait suite à l’annonce hier selon laquelle l’acteur de 75 ans avait été placé en garde à vue par la police pour interrogatoire à Paris.

L’avocat de Depardieu, Christian Saint-Palais, a refusé de commenter aux journalistes, se contentant de dire que l’acteur n’était plus en détention.

Le parquet de Paris indique dans un communiqué que l’acteur a été « convoqué devant le tribunal correctionnel » à l’issue de son interrogatoire.

L'avocat de l'acteur français Gérard Depardieu, Christian Saint-Palais, répond à un appel - lundi 29 avril 2024 à Paris
L’avocat de l’acteur français Gérard Depardieu, Christian Saint-Palais, répond à un appel – lundi 29 avril 2024 à Paris

Un procès s’ouvrira en octobre « pour des agressions sexuelles susceptibles d’avoir été commises en septembre 2021 » contre « deux victimes, sur le tournage du film Les Volets verts », précise le communiqué. Les victimes présumées n’ont pas été nommées.

Le journal français Le Parisien a rapporté qu’un décorateur de cinéma de 53 ans aurait affirmé que Depardieu l’avait attrapée et lui avait malaxé la taille, le ventre et les seins pendant le tournage de Les Volets verts (Les volets verts), selon l’avocate de la femme, Carine Durrieu Diebolt, lors du dépôt de plainte au parquet de Paris en février.

« Il l’a attrapée, l’a coincée entre ses jambes et a touché son corps jusqu’à ses seins. Elle se sentait complètement impuissante, incapable d’échapper à ce piège. »

Reporters attendant devant le commissariat où était interrogé l'acteur français Gérard Depardieu - lundi 29 avril 2024
Reporters attendant devant le commissariat où était interrogé l’acteur français Gérard Depardieu – lundi 29 avril 2024

L’acteur avait auparavant nié les accusations portées contre lui dans une lettre ouverte publiée dans Le Figaro en octobre 2023.

Il a dénoncé un « lynchage » orchestré par le « tribunal des médias ».

« Je ne peux plus accepter ce que j’ai entendu et lu sur moi-même ces derniers mois. Je pensais que je m’en fichais, mais non, je m’en fiche. Tout cela m’atteint », a-t-il écrit. « Je n’ai jamais, jamais abusé d’une femme. »

Une autre affaire a été intentée par l’actrice Hélène Darras mais a été abandonnée par les procureurs pour dépassement du délai de prescription.

Depardieu a également été accusé par plus d’une douzaine d’autres femmes de les avoir harcelées, pelotées ou agressées sexuellement. Il a fait l’objet d’accusations préliminaires de viol et d’agression sexuelle en 2020 à la suite d’allégations de l’acteur Charlotte Arnould.

Dans cette affaire, le juge d’instruction a bouclé son enquête le 17 avril et transféré le dossier au parquet de Paris « pour examiner et déterminer la suite de la procédure », a indiqué hier le parquet.

Depardieu a longtemps été considéré comme une icône nationale en France et cette affaire a divisé la scène culturelle française. Il a été un ambassadeur mondial du cinéma français et a connu une renommée internationale avec plusieurs rôles à Hollywood.

Laisser un commentaire

16 + 4 =