Geert Wilders sourit : « Le soleil va à nouveau briller aux Pays-Bas »

Martin Goujon

Geert Wilders sourit : « Le soleil va à nouveau briller aux Pays-Bas »

Geert Wilders, le brandon anti-islamique néerlandais, était de bonne humeur ce matin après avoir conclu dans la nuit un accord visant à former le gouvernement le plus à droite de l’histoire récente des Pays-Bas.

« Le soleil va à nouveau briller aux Pays-Bas », dit-il. a écrit tôt jeudi sur les réseaux sociaux.

Les pourparlers qui durent près de six mois pour négocier un nouveau gouvernement entre le Parti pour la liberté (PVV) d’extrême droite de Wilders, le Parti populaire pour la liberté et la démocratie (VVD) du Premier ministre sortant Mark Rutte, le parti centriste Nouveau contrat social (NSC) et le populiste Farmer Citizen Movement (BBB) ​​a finalement accéléré cette semaine.

Les quatre dirigeants se sont finalement mis d’accord sur une proposition mercredi après-midi, qui a ensuite dû recevoir le feu vert de leurs propres factions parlementaires. Peu avant minuit, le VVD a été le dernier des quatre partis à approuver l’accord.

Wilders n’a notamment pas encore annoncé son candidat au poste de Premier ministre, après avoir pris ses distances sous la pression de ses partenaires de coalition lors des négociations.

L’accord de coalition, qui fait 26 pages plutôt court par rapport aux normes néerlandaises, décrit des projets visant à freiner la migration et à annuler les mesures visant à limiter les émissions d’azote qui ont conduit à des protestations parmi les agriculteurs.

«Nous voulons inverser l’afflux beaucoup trop important de demandeurs d’asile et d’immigrés. Nous voulons que les agriculteurs, les jardiniers et les pêcheurs aient à nouveau un avenir », peut-on lire dans le document.

Laisser un commentaire

douze − sept =