Faut-il ouvrir un PERP en 2024 ?

Jean Delaunay

Faut-il ouvrir un PERP en 2024 ?

Les politiques fiscales sont en constante évolution en France au même titre que le paysage économique global. Face à ces changements,  la question de la préparation de la retraite suscite des interrogations légitimes. Pour l’année 2024, il pourrait donc être pertinent d’envisager l’ouverture d’un compte PERP. Ce produit d’épargne retraite offre certes, de nombreuses opportunités, mais il faudra aussi tenir compte de ses exigences. Ainsi, la décision d’investir dans un PERP ou non dépendra de plusieurs considérations. Le point ici !

Comprendre le PERP

Pour plusieurs personnes, ouvrir un PERP est une bonne idée pendant qu’elles sont encore en activité. Cependant, comprendre les subtilités d’un tel compte est une étape à ne pas sauter. Par définition, PERP est l’acronyme qui désigne : Plan d’Épargne Retraite Populaire. Il s’agit d’un produit d’épargne retraite individuel créé en France en 2003. Il permet aux particuliers de constituer une réserve destinée à compléter leurs revenus lors de la retraite.

Le PERP est un instrument d’épargne long terme qui offre plusieurs avantages fiscaux. Il s’agit notamment de la déduction des cotisations du revenu imposable. Cela permet aux épargnants de réduire leur impôt sur le revenu pendant la phase d’épargne. À l’âge de la retraite, le souscripteur peut alors opter pour la sortie en rente viagère ou en capital. Il dispose donc d’une certaine flexibilité pour la gestion de ses fonds.

Par ailleurs, le PERP présente diverses modalités de versements. On distingue ainsi le PERP en unités de rente, exprimé en points. Le PERP de rente viagère différée confère quant à lui, le droit à une rente garantie ultérieure. Il y a aussi le PERP multi-supports qui est structuré comme une assurance vie avec un fonds euros et des supports en unités de compte.

Fonctionnement du PERP

A l’ouverture d’un compte PERP, l’épargnant doit faire un dépôt initial d’au moins 15€. Après cela, il n’est soumis à aucune contrainte pour les versements. Que ce soit pour les montants à épargner ou pour leur fréquence, il est totalement libre de faire ses choix. Toutefois, le titulaire du compte peut aussi décider de mettre en place une politique de cotisations régulières non obligatoires à des dates fixes. C’est d’ailleurs une option recommandée qui vous permet de vous constituer une épargne constante sur la durée.

Pour ce qui est du déblocage anticipé, le compte PERP ne l’autorise pas. Il faut normalement attendre l’âge de la retraite pour profiter de ses cotisations. Toutefois, en cas de situations extrêmes, des exceptions sont envisageables. Par exemple, lorsqu’il y a décès du conjoint ou invalidité de l’épargnant, le compte peut être débloqué avant terme. C’est aussi le cas s’il y a surendettement, une liquidation judiciaire ou si l’encours est inférieur à 2 000€.

Petite précision ! Même s’il y a une situation exceptionnelle, seuls les PERP qui ont été alimentés régulièrement depuis plus de 4 ans peuvent être débloqués. A défaut, le compte ne doit pas avoir reçu de versement pendant une certaine période. De plus, le déblocage est conditionné à un revenu inférieur au seuil de dégrèvement de la taxe d’habitation.

À l’âge de la retraite, la liquidation du PERP s’effectue généralement sous forme de rente viagère. Vous pouvez alors choisir une rente réversible pour garantir des paiements à un bénéficiaire après le décès du titulaire. De même, la sortie en capital est rare certes, mais elle peut se produire dans certains cas. Il faudrait notamment que le capital ne dépasse pas 20 % de l’encours du PERP, ou que le montant de la rente mensuelle soit inférieur à 100 €. Ces mécanismes offrent une flexibilité aux souscripteurs du PERP en matière de constitution et de déblocage de leur épargne retraite.

Fiscalité du PERP

Pour présenter la fiscalité du PERP, il faudra spécifier deux phases distinctes : le moment des versements, et celui du déblocage des fonds. Durant la phase d’entrée, les versements effectués sur le PERP permettent une déduction fiscale, fonctionnant selon le principe de la défiscalisation. Cette déduction est calculée en rapportant le montant annuel des versements au Taux Marginal d’Imposition (TMI) du contribuable.

Toutefois, la déduction est plafonnée, limitée à 10 % des revenus professionnels avec un maximum de 32 419€ ou 10 % du PASS. Le plafond de déduction est spécifique à chaque individu et peut être mutualisé en cas de mariage ou de Pacs.

Quant à la phase de sortie du PERP, lorsque le capital est perçu à la retraite, la fiscalité dépend du choix entre sortie en rente, sortie en rente et en capital, ou sortie en capital. Dans le premier cas, la fiscalité s’applique selon le barème progressif de l’impôt sur le revenu (TMI) sur les pensions et rentes. Dans le second cas, 80 % en rente et 20 % en capital, et dans le troisième cas, avec une rente inférieure à 100 € par mois, la fiscalité suit également le barème progressif du TMI.

Ouverture d’un compte PERP en 2024 : comment procéder ?

Les avantages liés au compte PERP vous intéresse et vous souhaitez souscrire ? Malheureusement, vous ne pourrez pas le faire en 2024. Pour cause, la possibilité de créer un tel compte d’épargne a été close depuis le 1er octobre 2020. Cependant, une alternative efficace est le Plan d’Épargne Retraite (PER). Ce dernier présente des similitudes avec le PERP tout en offrant des avantages supplémentaires.

Comme le PERP, le PER bénéficie d’un pouvoir défiscalisant et permet des versements non déductibles. Le produit réduit donc la fiscalité au moment de la retraite. Toutefois, le PER se distingue par trois différences significatives :

  • la possibilité de sortie anticipée pour l’achat d’une résidence principale,
  • une flexibilité accrue quant aux options de sortie (rente, capital, ou un mélange des deux),
  • des conditions de transferts plus souples.

Ces fonctionnalités permettent même des transitions simples entre des PER individuels et collectifs. Enfin, avant de choisir le produit d’épargne le plus adapté à vos besoins, utilisez un comparateur gratuit en ligne. Il vous offrira une vue d’ensemble des meilleures offres sur le marché en termes de performances et de tarifs. De toute façon, en optant pour un PER, vous pouvez poursuivre efficacement votre épargne retraite.

Laisser un commentaire

trois × 1 =