Azpromo

Jean Delaunay

Faible émission de carbone : l’Azerbaïdjan cherche à diversifier son secteur énergétique traditionnel

Afgan Isayev est le vice-président de SOCAR, la compagnie pétrolière nationale d’Azerbaïdjan. Dans cet épisode, il décrit les plans et les actions de l’entreprise pour passer d’une entreprise pétrolière et gazière traditionnelle à un leader énergétique diversifié d’ici 2035.

Afgan Isayev est le vice-président de SOCAR, la compagnie pétrolière nationale d’Azerbaïdjan. Dans cet épisode, il décrit les plans et les actions de l’entreprise pour passer d’une entreprise pétrolière et gazière traditionnelle à un leader énergétique diversifié d’ici 2035, en visant à équilibrer son portefeuille avec des activités dans les hydrocarbures et à faible émission de carbone. SOCAR est sur le point d’aligner son profil d’émissions sur celui des champions mondiaux du secteur, soulignant son engagement en faveur de la décarbonisation.

Depuis qu’il a rejoint SOCAR en 2012, Isayev s’est engagé dans de nombreux projets internationaux, qui l’ont amené à s’orienter vers la décarbonisation en 2018. L’entreprise s’est associée à des acteurs mondiaux stratégiques et a déjà lancé des projets importants, notamment le développement de 1 GW de sources d’énergie renouvelables – comprenant deux projets solaires et un projet éolien – et un projet d’énergie éolienne offshore de 2 GW visant la production d’hydrogène vert.

La SOCAR prévoit de participer activement à la prochaine COP29 en organisant des événements et des panels qui encouragent l’atténuation du changement climatique. Isayev souligne l’importance des efforts de collaboration avec d’autres sociétés pétrolières nationales et internationales. Grâce à des partenariats stratégiques et à des projets avant-gardistes, la SOCAR vise à assurer un avenir durable aux générations futures.

Laisser un commentaire

3 × 1 =