Strikes on the Ukrainian/Russian border have intensified in recent weeks

Jean Delaunay

Environ 200 personnes évacuées du nord de la région de Soumy

Environ 200 personnes, dont 26 enfants, ont été évacuées dans la région nord de Soumy, en Ukraine.

Environ 200 personnes, dont 26 enfants, ont été évacuées de la hromada de Velyka Pysarivka, dans le nord de l’oblast de Soumy, en Ukraine.

La région est frontalière avec la Russie et a subi une intensification des bombardements russes ces derniers jours.

Samedi, des attaques russes ont tué un civil dans l’oblast de Donetsk et blessé au moins trois personnes dans l’oblast de Kherson.

Les cyberspécialistes du Service de sécurité ukrainien (SSU) ont bloqué la fourniture de suffisamment de pièces de rechange pour fabriquer 1 600 drones Shahed et 4 000 microcircuits pour missiles de croisière, selon des informations locales.

Le bilan des victimes de l’attaque russe contre Odessa vendredi s’alourdit avec la mort d’un pompier à l’hôpital samedi. Le nombre de morts s’élève désormais à au moins 21, avec au moins 73 blessés.

L’ancien adjoint au maire d’Odessa, Serhii Tetiukhin, et Oleksandr Hostishchev, commandant du bataillon des forces spéciales de la police Tsunami, figuraient parmi les personnes tuées.

L’armée russe a affirmé avoir repoussé une tentative des forces ukrainiennes de pénétrer dans un village de la région de Belgorod, frontalière avec l’Ukraine.

Laisser un commentaire

trois + dix-huit =