30,000 Indian students in France in 2030.

It’s a very ambitious target, but I am determined to make it happen.

Here’s how:

Jean Delaunay

Emmanuel Macron vise l’arrivée de 30 000 étudiants indiens en France d’ici 2030

Emmanuel Macron à la conquête de l’Inde : 30 000 étudiants Indiens espérés en France en 2030

Dans un récent tweet, Emmanuel Macron, le président de la République, a annoncé son dessein de voir 30,000 étudiants indiens en France en 2030. Une ambition qui s’inscrit dans une politique extérieure visant à renforcer le lien entre la France et l’Inde, et plus généralement à attirer de jeunes talents internationaux en France.

Un plan d’attrait pour l’enseignement supérieur français

Pour parvenir à cet objectif, Emmanuel Macron n’a pas précisé les moyens qu’il compte déployer. Toutefois, un tweet ne permet pas de développer largement une stratégie qui, on peut l’espérer, sera plus explicitée dans les jours ou semaines à venir. Il est cependant évident que pour atteindre cet objectif, il faudra redoubler d’efforts pour rendre l’enseignement supérieur français plus attractif.

La compétition internationale pour attirer les meilleurs étudiants est rude, et la France se doit d’offrir des conditions d’études et de vie compétitives, des cursus de qualité, des simplifications administratives pour obtenir visa d’études et titre de séjour, et bien sûr une ouverture plus marquée vers l’international pour ces cursus.

Un renforcement des relations franco-indiennes

Cet objectif s’inscrit également dans une volonté de renforcer les relations entre la France et l’Inde. Les deux nations ont déjà une solide histoire de coopération, et partager l’expérience de l’enseignement et de la vie en France avec davantage d’étudiants indiens permettra de renforcer ce lien.

L’Inde est une économie dynamique, en forte croissance, et représente un partenaire stratégique pour la France. Augmenter le flux d’étudiants entre les deux pays permettra de renforcer la compréhension mutuelle, les échanges de compétences et la création éventuelle de partenariats entre institutions d’enseignement supérieur et entreprises.

Le président Macron a exprimé sa détermination à faire de cette ambition une réalité. Ses réussites passées en matière de politique d’attraction des talents internationaux suggèrent qu’il pourrait bien réussir, et nous serons là pour suivre ce sujet de près.

Laisser un commentaire

18 + un =