Jean Delaunay

Emmanuel Macron défend l’universalité et l’effectivité des droits à l’avortement face à leur recul mondial

Emmanuel Macron défend le droit à l’avortement à travers le monde

A l’occasion de la journée internationale des femmes le 8 mars, le président Emmanuel Macron a pris position sur un sujet de premier ordre : le droit à l’avortement. Dans un tweet publié en anglais ce lundi, le chef de l’Etat déplore «un recul des droits à l’avortement» dans le monde tout en s’engageant à combattre pour l’ancrage universel et l’effectivité de ce droit en Europe et au-delà.

Cette position forte du président semble être une réponse à la dynamique conservatrice observée à l’échelle mondiale ces derniers temps où des pays de différentes régions menacent ce droit fondamental des femmes. Dans son tweet, Macron critique également ceux qui refusent aux femmes « la liberté d’aimer, de choisir et de vivre ».

Le contexte international tendu sur la question de l’avortement

Ces dernières années, la question des droits à l’avortement a été au centre des débats dans plusieurs pays. Aux États-Unis par exemple, où certains États conduits par des Républicains durcissent leur législation contre l’avortement. En Pologne, pays membre de l’Union européenne, un arrêt de la Cour constitutionnelle a pratiquement interdit l’avortement, déclenchant une vague de protestations.

Dans ce contexte, la prise de position de Macron est significative. En adoptant un discours volontairement assertif, le président français réaffirme ainsi l’attachement de la France à la défense des droits des femmes, indissociables de la démocratie et des droits de l’homme.

Le combat du président Macron pour les droits des femmes

Depuis son accession à la présidence, Emmanuel Macron a maintes fois montré son engagement en faveur des droits des femmes. Il a notamment fait de l’égalité entre les hommes et les femmes la grande cause de son quinquennat.

L’on se souvient encore de ses paroles fortes lors d’un discours prononcé au Forum de Davos en 2018, où il avait déclaré que « le respect des droits des femmes est une condition de la paix et du développement durable ». Ce tweet s’inscrit donc dans un combat de longue date du président français pour la défense des droits des femmes.

En défendant avec ferveur le droit à l’avortement, le président Macron s’impose une fois de plus comme un fervent défenseur des droits des femmes. C’est un message important qu’il envoie non seulement aux citoyens français, mais également au reste du monde.

Laisser un commentaire

deux × trois =