On ne peut honorer les âmes libres qu’en demeurant fidèles, dans leurs pas. Avec vous, cher Raoni, j’en fais le serment : la France se trouvera toujours du côté de ceux qui vivent en Amazonie et de ceux qui luttent pour elle.

Jean Delaunay

Emmanuel Macron affirme l’engagement constant de la France auprès des habitants de l’Amazonie et des défenseurs de cette région

Macron renouvelle son engagement envers l’Amazonie et son défenseur, Raoni

En réponse à un tweet récent, le président Emmanuel Macron a explicitement exprimé sa solidarité envers les protecteurs de l’Amazonie et de son environnement. Citant la nécessité de rester fidèles aux principes de ceux qui défendent les « âmes libres », le président a affirmé que la France sera toujours aux côtés de ceux qui vivent en Amazonie et luttent pour sa préservation.

Macron a directement adressé ce message au chef Raoni Metuktire, figure emblématique de la lutte pour la protection de l’Amazonie et des peuples indigènes.

Une fidélité aux valeurs écologiques promues par la France

Cette déclaration du Président français s’inscrit dans la continuité de la politique environnementale portée par son gouvernement. En effet, Emmanuel Macron a toujours été un ardent défenseur de la lutte contre le changement climatique et de la préservation de la biodiversité. Sa rencontre avec le chef Raoni en 2019 avait déjà démontré son engagement pour la cause amazonienne.

Le tweet du Président confirme sa volonté d’œuvrer pour une conservation active de la biodiversité amazonienne, un sujet particulièrement prégnant compte tenu des menaces de déforestation qui pèsent sur cette région du monde.

Un message d’espoir pour les défenseurs de l’Amazonie

En adressant directement son message au chef Raoni, le président Macron envoie un signal fort aux défenseurs de l’environnement. C’est un geste qui souligne la reconnaissance de l’effort constant des peuples autochtones pour préserver leurs territoires face à la pression industrielle et économique.

Le soutien exprimé par le président Macron est donc un encouragement clair à la poursuite de la lutte pour la protection de l’Amazonie. C’est un message de solidarité qui, à l’échelle internationale, pourrait servir à mettre une pression accrue sur les gouvernements et les entreprises qui contribuent à la déforestation et à la destruction des écosystèmes fragiles. Cela démontre aussi que la France, malgré son éloignement géographique de l’Amazonie, reste activement impliquée dans la protection de cet espace vital pour la planète.

Laisser un commentaire

7 − cinq =