Bastien

Eau du robinet polluée : attention, ces départements sont gravement touchés !

Ah, l’eau potable en France… On ne peut plus vraiment dire qu’elle soit aussi potable qu’avant. Entre les bactéries, les pesticides et les métaux lourds, nos pauvres robinets ne savent plus où donner de la tête. Mais rassurez-vous, chers lecteurs, je suis là pour vous aider à démêler tout ça et à vous présenter la liste des départements les plus touchés par cette eau pas si claire que ça.

La popularité de l’eau du robinet avait pourtant atteint des sommets en 2020, avec 67% des Français qui lui faisaient confiance. Mais depuis, les contaminations se sont multipliées, faisant chuter sa réputation. A Thuel, par exemple, les habitants ne reconnaissent plus leur eau potable, devenue aussi trouble que les idées d’un politicien en période électorale.

Selon les experts de Capital, cette eau contient un cocktail de substances nocives : métabolites, parasites et autres saletés sont au rendez-vous. L’Agence Régionale de Santé a même relevé des niveaux de 8,35 μg/L, bien au-dessus de la norme fixée par le ministère de la Santé (3 μg/L).

Face à cette urgence, la préfecture a pris une mesure drastique : réduire la consommation d’eau du robinet à des fins alimentaires. Il semblerait que les taux de métabolites soient un peu trop élevés. Il faut dire que ce pesticide utilisé dans la culture de betteraves ne semble pas très bon pour la santé.

Malheureusement, certaines villes trinquent plus que d’autres. Une étude de l’Anses révèle que dans 40 villes, l’eau potable contient des résidus de solvants ou d’explosifs nocifs, tandis que dans 20 autres, la pollution est due aux solvants. Bref, il y a de quoi être inquiet pour sa santé.

Quant aux départements les plus touchés, le nord du pays est souvent pointé du doigt, tout comme l’ouest et le Rhône. Des résidus de pesticides ont même été décelés à Mareil-sur-Mauldre (Yvelines) et Perrigny-lès-Dijon (Côte-d’Or). Autant dire que c’est le branle-bas de combat dans plusieurs coins de la France.

Face à cette situation, restons vigilants ! N’hésitez pas à laisser couler l’eau du robinet quelques instants avant de la consommer, voire à la filtrer pour éliminer un maximum de substances nocives. Et si les autorités ne semblent pas toujours très réactives, espérons qu’elles prendront enfin ce problème à bras-le-corps pour le bien de tous.

Laisser un commentaire

5 × un =