Des ministères du gouvernement norvégien touchés par une cyberattaque, selon les autorités

Jean Delaunay

Des ministères du gouvernement norvégien touchés par une cyberattaque, selon les autorités

L’affaire fait l’objet d’une enquête mais le travail du gouvernement se poursuit normalement, ont indiqué les autorités norvégiennes.

Les autorités norvégiennes ont signalé une cyberattaque d’origine inconnue contre 12 ministères lundi.

Une enquête policière sur l’incident a été ouverte et l’Autorité norvégienne de protection des données a été informée du problème.

« Nous avons découvert une vulnérabilité jusque-là inconnue dans le logiciel de l’un de nos fournisseurs », a déclaré Erik Hope, directeur de l’organisation de la sécurité et des services des ministères norvégiens, dans un communiqué de presse.

« Cette vulnérabilité a été exploitée par un acteur inconnu. Nous avons maintenant fermé cette vulnérabilité. Il est trop tôt pour dire quoi que ce soit sur qui est derrière et sur l’ampleur de l’attaque. Nos enquêtes et l’enquête de la police pourront apporter plus de réponses ».

Les autorités ont déclaré que le travail du gouvernement se poursuivait normalement mais que dans les 12 ministères touchés par l’attaque, les travailleurs n’avaient pas accès aux services mobiles courants, y compris le courrier électronique.

Les services du Premier ministre, les ministères des affaires étrangères de la défense et de la justice n’ont pas été impactés car ils ont leurs propres plateformes distinctes.

En 2020 et 2021, le Parlement norvégien a été la cible d’attaques informatiques, dont au moins une a été attribuée à des pirates russes.

Laisser un commentaire

13 + 18 =