Des bijoux liés aux nazis devraient rapporter 137 millions d'euros aux enchères en Suisse

Jean Delaunay

Des bijoux liés aux nazis devraient rapporter 137 millions d’euros aux enchères en Suisse

Certains groupes juifs ont demandé à Christie’s d’arrêter la vente, mais la maison de vente aux enchères affirme que les bénéfices iront à des « organisations caritatives » et à « la recherche et l’éducation sur l’Holocauste ».

La maison de vente aux enchères Christie’s à Genève vend des centaines de bijoux ayant appartenu à la milliardaire autrichienne Heidi Horten, dont le mari, homme d’affaires allemand, a fait fortune sous les nazis.

La maison de vente aux enchères proposera 700 lots de la collection Horten, dont des « pièces uniques et exceptionnelles » de créateurs du XXe siècle tels que Cartier, Harry Winston, Bulgari et Van Cleef & Arpels.

L’ensemble de la collection a une valeur estimée à plus de 150 millions de dollars (137 millions d’euros).

La vente pourrait éclipser les précédents records établis par Christie’s dans les ventes de propriétés ayant appartenu à l’actrice Elizabeth Taylor en 2011 et la collection « Maharajas and Mughal Magnificence » en 2019, qui ont toutes deux dépassé les 100 millions de dollars (91 millions d’euros).

En tête de la collection se trouve une rare bague rubis et diamants Cartier, qui pèse 25,59 carats et a « une couleur rouge sang de pigeon saturée et une pureté fine », selon la maison de vente aux enchères.

« Ce qui rend cette collection particulièrement remarquable, c’est l’étendue et la qualité des pierres précieuses », a déclaré Max Fawcett, responsable de la joaillerie chez Christie’s à Genève.

« Vous trouverez de tout, des bijoux fantaisie et des pièces uniques de haute joaillerie, aux bijoux historiques d’une provenance exceptionnelle », a-t-il ajouté.

Heidi Horten est décédée l’année dernière à l’âge de 81 ans. Selon Forbes, elle valait 2,9 milliards de dollars (2,65 milliards d’euros).

Voir ce post sur Instagram

Une publication partagée par Christie’s (@christiesinc)

Appartenance au parti nazi

Selon un rapport publié en janvier 2022 par des historiens mandatés par la Fondation Horten, son mari Helmut Horten était membre du parti nazi avant d’en être expulsé.

En 1936, trois ans après l’arrivée au pouvoir d’Adolf Hitler en Allemagne, Horten a repris l’entreprise textile Alsberg basée dans la ville occidentale de Duisburg après la fuite de ses propriétaires juifs.

Plus tard, il a repris plusieurs autres magasins qui avaient appartenu à des propriétaires juifs avant la guerre.

« Comment un homme de 27 ans a-t-il pu reprendre un grand magasin ? A-t-il mis le vendeur (juif) sous pression ? écrivent les historiens.

« Le géant parmi les entrepreneurs ouest-allemands est resté silencieux sur ses activités dans les années 1933-45. Et ainsi l’image d’un profiteur sans scrupules perdure aujourd’hui. »

Le comité de dénazification allié a disculpé Helmut Horten après la guerre. Il est mort en Suisse en 1987.

Sur son site Internet, Christie’s affirme que « les pratiques commerciales de M. Horten à l’époque nazie, lorsqu’il achetait des entreprises juives vendues sous la contrainte, sont bien documentées ».

Le PDG de Christie’s, Guillaume Ceruttitold, a déclaré que la décision de la maison de vente aux enchères d’accepter la vente avait été prise après « un examen attentif ».

« Ce n’était jamais l’intention de Christie de cacher des informations sur l’histoire bien documentée de M. Horten et nous avons ajouté des informations pertinentes à nos documents de vente et à notre site Web pour nous assurer que les faits sont clairs pour tous. »

Voir ce post sur Instagram

Une publication partagée par Christie’s (@christiesinc)

Les bénéfices iront à des œuvres caritatives

La maison de vente aux enchères a stressé que le produit de la vente ira à la Fondation Heidi Horten, créée en 2021 pour soutenir la collection d’art éponyme, ainsi qu’à la recherche médicale, à la protection de l’enfance et à d’autres activités philanthropiques soutenues par la riche héritière.

« Pour notre part, Christie’s apportera une contribution significative de son produit final de la vente aux enchères à une organisation qui fera progresser la recherche et l’éducation sur l’Holocauste », a-t-il ajouté dans sa déclaration en ligne.

400 des lots Horten seront vendus à la maison de vente aux enchères Christie’s Genève du 10 au 12 mai.

D’autres pièces seront vendues en ligne jusqu’au 15 mai et en novembre.

Laisser un commentaire

quatre × quatre =