Athlete Oscar Pistorius released from prison, say authorities

Jean Delaunay

Dernières nouvelles. L’athlète Oscar Pistorius libéré de prison, selon les autorités

Pistorius a purgé près de neuf ans de sa peine de 13 ans et cinq mois pour meurtre pour avoir tué sa petite amie Reeva Steenkamp le jour de la Saint-Valentin 2013.

L’athlète sud-africain Oscar Pistorius a été libéré de prison sous condition, a annoncé vendredi le département sud-africain des services correctionnels.

Il est maintenant chez lui.

Le ministère n’a pas donné plus de détails sur la libération de Pistorius, annoncée vers 8h30, heure locale.

Le coureur olympique doublement amputé de renommée mondiale a été libéré du centre correctionnel d’Atteridgeville, dans la capitale sud-africaine, Pretoria.

Pistorius a purgé près de neuf ans de sa peine de 13 ans et cinq mois pour meurtre pour le meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp le jour de la Saint-Valentin 2013.

Sa libération conditionnelle a été approuvée en novembre.

En Afrique du Sud, les délinquants graves sont éligibles à la libération conditionnelle après avoir purgé au moins la moitié de leur peine.

L’homme de 37 ans devrait initialement vivre dans le manoir de son oncle, dans la banlieue chic de Waterkloof, à Pretoria, où il a vécu lors de son procès pour meurtre et a également été assigné à résidence entre 2015 et 2016.

Des équipes de télévision, des photographes et des journalistes se sont rassemblés devant le centre correctionnel où Pistorius était détenu avant 6 heures du matin, heure locale, dans l’espoir d’apercevoir la star du sport en disgrâce.

Les responsables du Département des services correctionnels d’Afrique du Sud ont précédemment déclaré qu’ils n’annonceraient pas l’heure de sa libération, indiquant qu’ils voulaient le tenir à l’écart de la tempête médiatique.

Pistorius a beaucoup attiré l’attention des médias depuis qu’il a tiré à plusieurs reprises sur sa petite amie Steenkamp à travers la porte des toilettes de son domicile, avant l’aube du 14 février 2013.

« Y a-t-il eu justice pour Reeva ? Oscar a-t-il purgé suffisamment de temps ? Il ne peut jamais y avoir de justice si votre proche ne revient jamais, et aucune peine purgée ne ramènera Reeva », a déclaré June, la mère de Steenkamp, ​​dans un communiqué après l’annonce de la libération conditionnelle de Pistorius.

« Nous qui sommes restés sur place, nous purgeons une peine d’emprisonnement à perpétuité. »

Laisser un commentaire

dix-sept + 2 =