Media City

Jean Delaunay

De la danse du sabre au théâtre moderne, les arts du spectacle sont à l’honneur au Qatar

Tradition et modernité sont toutes deux au rendez-vous au Qatar en matière d’arts du spectacle. Toutes les options sont sur la table, de l’apprentissage de l’art ancien de la danse du sabre à la participation à une production théâtrale moderne.

La scène des arts du spectacle au Qatar est en constante évolution. Cet épisode de Qatar 365 vous donne un aperçu des options de divertissement en direct proposées, des danses traditionnelles au théâtre moderne. Tout d’abord, Aadel Haleem a suivi la foule au festival Darb Al Saai, soulignant l’importance de conserver le patrimoine qatari, comme l’art de « Ardha », une danse traditionnelle du sabre.

Lorsque le Qatar était peuplé de Bédouins et de tribus, la danse folklorique « Ardha » était exécutée pour remonter le moral des soldats ou des combattants de retour. De nos jours, les anciens préservent cet art en l’enseignant aux jeunes générations lors de célébrations culturelles. Um Mubarak Al-Mohannadi, chef du groupe d’art traditionnel Al Khor, interprète des chansons qui faisaient partie de la vie quotidienne de leurs ancêtres et a expliqué l’importance de partager les connaissances des temps passés.

Outre les arts traditionnels, le Qatar possède une scène artistique moderne florissante. Le groupe de spectacles amateurs « The Doha Players » a été créé en 1954 et a rassemblé plus de 200 productions d’auteurs et de genres divers. La communauté accueille tout le monde, des acteurs aux techniciens. Les bénévoles profitent de leur temps libre pour partager leur passion pour le théâtre. Laila Humairah est allée dans les coulisses pour rencontrer les acteurs de leur dernier spectacle, une production musicale de la série de livres fantastiques pour enfants, The Lightning Thief.

Laisser un commentaire

2 × cinq =