Culture Re-View : Quand Mick Jagger s'est fait tirer dessus sur un plateau de tournage

Jean Delaunay

Culture Re-View : Quand Mick Jagger s’est fait tirer dessus sur un plateau de tournage

18 août 1969 : le jour où Mick Jagger s’est fait tirer dessus

Mick Jagger a toujours été l’incarnation ultime d’une rock star. De ses mouvements de danse fanfarons, ses paroles à caractère sexuel à sa vie personnelle anarchique, tout ce que Jagger avait besoin d’ajouter à son répertoire était un bon tournage à l’ancienne.

Et c’est ainsi que Jagger a été choisi pour jouer le rôle principal dans le film de Tony Richardson Ned Kelly. Le rôle convenait parfaitement à Jagger. Suivant les traces d’Elvis et de ses pairs des Beatles, sa première opportunité de diriger un film alors que le hors-la-loi australien titulaire semblait prêt à l’établir davantage comme le mauvais garçon du monde de la musique.

Tournage Ned Kelly est loin d’être sans heurts. Avant le début de la production, certains des descendants de Kelly ont fait connaître leur mécontentement face au casting de Jagger. Puis, au début du tournage, la petite amie de Jagger, Marianne Faithfull – qui a été choisie pour jouer la sœur de Kelly, Maggie – a fait une overdose de somnifères lorsque Jagger a suggéré de rompre.

L’équipe du film a été assaillie par des maladies tout au long de la production et un incendie dû au mauvais temps a détruit de nombreux costumes.

Puis, ce jour-là en 1969, alors qu’il tournait l’une des dernières scènes du film, Jagger a été accidentellement touché à la main.

WINSLOW TOWNSON/AP2005
Mick Jagger des Rolling Stones chante au Fenway Park de Boston le dimanche 21 août 2005, où les Rolling Stones ont ouvert leur tournée mondiale « A Bigger Bang ».

Un pistolet à hélice, chargé à blanc, s’est retourné contre lui dans la main du rockeur lorsqu’il l’a tiré sur le plateau. Jagger a été rapidement transporté d’urgence dans un hôpital de Canberra, à proximité. Les médecins ont retiré le gros morceau de métal de sa main et il était bientôt sorti, son bras en écharpe sous un long manteau de fourrure.

C’est une jolie blessure de rock star pour le premier rôle de Jagger au cinéma. Malheureusement cependant, le film était une puanteur. Mal accueilli par les critiques, il a également fait peu d’argent sur son budget décent.

Alors que Ned Kelly le film a été relégué aux livres d’histoire, il y avait une histoire musicale qui a résulté de l’accident. Sur ordre du médecin, on a dit à Jagger d’éviter de trop forcer sa main là où il y avait encore des tissus brûlés.

Jagger a joué de sa guitare de manière à contourner sa blessure. La nouvelle approche de gratter l’instrument l’a amené à écrire le prochain hit des Rolling Stones « Brown Sugar ».

« C’est un peu mystérieux, n’est-ce pas ? J’ai écrit cette chanson en Australie au milieu d’un champ. C’étaient des circonstances vraiment étranges. Je faisais ce film, Ned Kelly, et ma main s’était vraiment abîmée dans cette séquence d’action. Tellement stupide. J’essayais de réhabiliter ma main et j’avais ce nouveau type de guitare électrique, et je jouais au milieu de l’arrière-pays et j’écrivais cette chanson », a-t-il déclaré au magazine Rolling Stone.

Laisser un commentaire

sept + cinq =