Coupe du monde de rugby : la France démarre sur les chapeaux de roue face à la Nouvelle-Zélande lors du match d'ouverture

Jean Delaunay

Coupe du monde de rugby : la France démarre sur les chapeaux de roue face à la Nouvelle-Zélande lors du match d’ouverture

La France et la Nouvelle-Zélande se sont affrontées à Paris pour le match d’ouverture de la Coupe du monde de rugby 2023.

La France a pris un bon départ lors de la Coupe du Monde de Rugby de cette année, en battant la Nouvelle-Zélande 27-13 lors du match d’ouverture à Paris.

Encouragés par une salle comble au Stade de France, Thomas Ramos a marqué 17 points et Damian Penaud et Melvyn Jaminet ont chacun marqué un essai pour donner le coup d’envoi aux Bleues dans leur quête d’un premier titre en Coupe du Monde de Rugby.

Avant le coup d’envoi, les deux équipes figuraient parmi les favorites pour remporter le tournoi. Mais ce sont les All Blacks qui ont été les premiers à sortir de l’impasse lorsque Mark Telea a atterri après seulement 93 secondes.

Mais au fur et à mesure que le match avançait, la France s’est battue avec acharnement pour prouver que son statut de favori à domicile était bien mérité. Ils menaient à la mi-temps 9-8.

Des milliers de supporters se sont rassemblés dans les fan parcs à travers la France pour assister à l’action. Ils ont été stimulés en seconde période par de solides coups de pied de Thomas Ramos et des essais de Damian Penaud et Melvyn Jaminet.

« C’était important de bien commencer en gagnant même si ce n’était pas un match à élimination directe », a déclaré le sélectionneur de la France Fabien Galthie.

« C’était le point culminant de notre travail avant le tournoi. »

Ce fut un début réussi sur le terrain pour ce qui sera un test clé des compétences organisationnelles de la France avant les Jeux olympiques de Paris 2024, surtout après le chaos qui a ravagé la finale de la Ligue des champions de football l’année dernière au Stade de France, en banlieue parisienne.

À moins d’un an des Jeux olympiques, les autorités françaises sont sous surveillance pour prouver qu’elles ont tiré les leçons des erreurs commises lors de la finale du football entre Liverpool et le Real Madrid.

Laisser un commentaire

4 + cinq =