1. GRIGALASHVILI Tato (GEO) 2. ARBUZOV Timur (AIN) 3. LEE Joonhwan (KOR) 3. MAKHMADBEKOV Somon (TJK).

Jean Delaunay

Championnats du monde de judo : troisième titre mondial pour Grigalashvili

Tous les derniers développements de la troisième journée des Championnats du monde de judo d’Abu Dhabi 2024.

La troisième journée des Championnats du monde de judo à Abu Dhabi promettait d’offrir le pouvoir des stars, avec la présence de nombreux talents parmi les plus grands du monde.

Inspirant la prochaine génération, le président de la FIJ, Marius Vizer, a rencontré des enfants du lycée français de Dubaï pour une interview sur l’impact du judo sur la société.

La catégorie des -63kg a réservé une surprise. Joanne VAN LIESHOUT, double championne du monde junior et médaillée de bronze l’an dernier, a poursuivi son ascension dans les rangs seniors en se qualifiant pour la finale.

Elle y a rencontré Angelika SZYMANSKA qui a dominé le peloton tout au long de la journée grâce à ses compétences pointues en matière de travail de base et ses soumissions efficaces.

Dans leur finale, les deux combattantes visaient la victoire, mais c’est VAN LIESHOUT qui a trouvé ce petit plus, un contre Uchi-mata-sukashi a marqué waza-ari et elle a tenu bon jusqu’à la fin du temps imparti pour son premier titre mondial senior.

Voir cette publication sur Instagram

Un post partagé par la Fédération Internationale de Judo (@judogallery)

Balazs FÜRJES, membre du CIO, a remis les médailles.

« Je n’ai pas de mots, je me sens tellement heureux que je pense que j’ai besoin de quelques jours de plus pour le laisser comprendre mais je suis tellement heureux », a déclaré VAN LIESHOUT.

Le jeune Timur ARBUZOV, 20 ans, s’est frayé un chemin jusqu’à la finale après avoir battu sur sa route de nombreux combattants de classe mondiale.

Mais dans la catégorie des -81 kg, le double champion du monde en titre et en titre Tato GRIGALASHVILI a défendu solidement son titre tout au long des éliminatoires, visant son troisième titre consécutif.

La finale a été une bataille serrée et physique, mais juste avant la fin du concours, GRIGALASHVILI a vu une opportunité et a bondi, produisant un Ura-nage pour marquer et remporter un incroyable troisième titre consécutif. Il est le premier Géorgien à remporter trois titres mondiaux.

La remise des médailles a été assurée par le vice-président de l’OCA, Otabek UMAROV.

« C’est un titre mondial pour mon premier enfant, un titre mondial pour mon deuxième enfant et je dédie ce titre mondial à ma femme. Si j’ai plus d’enfants, je gagnerai plus de médailles à leur consacrer à l’avenir », a déclaré GRIGALASHVILI.

Laisser un commentaire

huit − 4 =