Hidayat Heydarov from Azerbaijan took gold in the -73kg category.

Jean Delaunay

Championnat du monde de judo : Heydarov décroche enfin l’or mondial

Tous les derniers développements de la deuxième journée du Championnat du monde de judo à Abu Dhabi.

Tous les regards étaient tournés vers Abu Dhabi lors de la deuxième journée des Championnats du monde de judo de la FIJ.

À l’intérieur de l’arène Mubadala, le tatami a accueilli de nombreux moments historiques de la part des stars du judo mondial.

Marius Vizer, président de la FIJ, et Naser Al Tamimi, secrétaire général de la Fédération de judo des Émirats arabes unis, ont officiellement ouvert l’événement.

Tanaka Ryoma, le numéro 3 japonais affrontait son coéquipier et numéro 4 japonais, Takeoka Takeshi, tous deux ayant vécu des journées fantastiques.

Une finale entièrement japonaise a vu Tanaka prendre l’ascendant avec 2 scores égalant Ippon et le Japon montrant sa domination de la catégorie.

Voir cette publication sur Instagram

Un post partagé par la Fédération Internationale de Judo (@judogallery)

Shin KOYAMADA, PDG de Guardian Girls International, a décerné les médailles.

« C’est mes premiers Championnats du Monde, j’ai vraiment tout donné et j’ai vraiment hâte d’avoir le numéro rouge, le signe d’être Champion du Monde », a déclaré TENAKA.

La foule était là pour voir l’une des stars les plus brillantes du moment, Christa Deguchi.

Le champion du monde en titre a atteint la finale avec brio. Et semblait prête à conserver son écusson rouge.

L’attendait l’étoile montante coréenne Huh Mimi, qui avait utilisé ses techniques de drop pour atteindre le match pour la médaille d’or.

Une finale épuisante de 12 minutes s’est décidée aux tirs au but. Huh, j’étais ravi !

Les médailles ont été remises par l’ambassadeur de la FIJ, Albano Carrisi

« Je souhaitais vraiment remporter l’or cette fois-ci et je me sens bien », a déclaré Mimi HUH KOR.

Hidayat Heydarov, multiple médaillé mondial, n’était là que pour l’or.

Mais le Japonais Ishihara semblait en pleine forme, affichant un judo dynamique typiquement japonais.

Le décor était planté pour la plus spectaculaire des finitions. A 15 secondes de la fin, il a sorti sa technique de marque pour marquer Ippon et devenir champion du monde. Une immense vague de soulagement et d’émotion pour que l’Azerbaïdjan prenne enfin la première place.

Le secrétaire général du CNO d’Azerbaïdjan, Azer ALIYEV, a remis les médailles.

« Cela restera l’un des plus grands moments de ma vie. À Abu Dhabi, j’ai écrit l’histoire. Mais il reste une histoire, à Paris j’espère que j’écrirai encore plus d’histoire », a déclaré Heydarov.

Il reste encore quatre jours de judo à Abu Dhabi.

Laisser un commentaire

3 + dix =